Accueil Environnement Extension de l’aéroport de Lesquin: 2 audiences au tribunal de Lille demain

Extension de l’aéroport de Lesquin: 2 audiences au tribunal de Lille demain

94
0

Le collectif NADA (non à l’agrandissement de l’aéroport de Lille) continue sa lutte contre le projet d’extension de l’aéroport de Lesquin. Demain, vendredi 25 novembre, c’est le plan judiciaire qui aura son importance. Deux audiences sont attendues au tribunal administratif de Lille.

Vers un arrêt des travaux ?

NADA a déposé une demande de référé suspension le 5 novembre avec France Nature Environnement Hauts de France et Nord Nature Environnement. Il sera examiné par les juges administratifs.

En cause: la défense de la nappe de la Craie. Elle représente 40% des ressources en eau potable de la Métropole Européenne de Lille. Or des travaux de forage test devraient démarrer prochainement, menaçant donc cette précieuse ressource. Le collectif porte donc cette situation d’urgence devant la justice. Pour cela, il est accompagné par Maître Ruef, avocate qui demande la suspension de ces travaux en attendant un examen approfondi du projet.

Soutien aux maires de Lesquin et Frétin, attaqués en justice par la société de gestion de l’aéroport

NADA va également demain soutenir deux édiles attaqués en justice par la société gérant l’aéroport. « Alors même que la majorité des maires des communes impactées ont manifesté leur refus de ce projet et se sont constitués en collectif.  Cette attaque d’un acteur privé envers des maires qui ne font que protéger les populations est inadmissible et c’est pourquoi nous souhaitons leur témoigner tout notre soutien ! « 

Jean-Marc Ambroziewicz, maire de Lesquin déclarait en juillet dernier « Le 27 juin, date pour laquelle il était attendu, nous n’avons pas retourné le permis de construire signé, c’est un refus tacite, un ‘non’ à l’agrandissement de l’aéroport », précise l’élu qui estime que préfet a émis un avis fort mais qui « ne tient pas compte de l’avis de la population et des élus ». Cette prise de position est la même du côté de Béatrice Mullier, maire de Fretin.

Ce projet ne suscite l’adhésion que des représentants de l’Etat ou des politiques régionaux dont de Xavier Bertrand, au service du système économique. Quid de l’avis des élus locaux qui sont à même de connaître l’opinion des populations directement impactées?

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLa France va t’elle se brouiller avec tous ses voisins européens à cause de Gérald Darmanin?
Article suivantFrance 3 rend hommage aux migrants morts en mer en 2021 en invitant le scandaleux rappeur Médine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici