Accueil Sports Antoine Kombouaré égratigne le LOSC dans le dossier de Ludovic Blas

Antoine Kombouaré égratigne le LOSC dans le dossier de Ludovic Blas

163
0

Antoine Kombouaré, l’entraîneur du FC Nantes n’a jamais sa langue dans sa poche. Et cette fois ci, il s’est directement attaqué à Ludovic Blas, dont le transfert est toujours en attente vers le LOSC.

« Pour moi, sportivement, il est impossible de le voir partir. Et encore moins à Lille, si c’est le cas. Le Losc a terminé à la dixième place, derrière nous l’an passé et ne dispute pas de coupe d’Europe cette saison. […] « Ce n’est pas un projet sportif selon moi. »

Et au passage, c’est aussi le LOSC qu’il a égratigné. Commentant le classement de l’équipe nordiste de la saison dernière, il en conclut qu’il en comprend pas le choix de Ludovic Blas, qui est toujours dans son équipe. Pas très sportif surtout que Lille a fini juste derrière le FC Nantes à égalité de points.

Nouvelles tensions avec le président du FC Nantes

Serait ce les nouvelles tensions avec Waldemar Kita, président du club qui rendrait le kanak nerveux? Vendredi soir après le match nul contre le LOSC sur les terres nantaises, Antoine Kombouaré se plaignait de la gestion du mercato devant les journalistes. « Il ne faut pas des départs mais des arrivées. C’est le message que j’ai transmis à la direction. Je suis capable d’attendre mais je ne vais pas attendre très longtemps ».

La réponse du bouillant président Kita eut lieu également devant la presse. Pour le journal l’Equipe, il apporta une réponse à son entraîneur qui ressembla fort à une remise en place. « Je n’ai pas besoin de montrer que je prends des initiatives ou qu’on me mette la pression. Ça ne marche pas avec moi. Il faut être correct »

Les relations professionnelles au sein du FC Nantes ne sont jamais sereines. Entre un président au fort investissement et un entraîneur qui n’a pas sa langue dans sa poche, le dérapage peut être fréquent. Si cela pouvait ne pas impacter leurs adversaires.

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentPauline Harmange, féministe misandre assumée
Article suivantPierre-Henri Dumont réitère sa proposition de contrôler le versement de l’allocation de rentrée scolaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici