Accueil Société L214 pointe du doigt le silence des services vétérinaires dans le scandale...

L214 pointe du doigt le silence des services vétérinaires dans le scandale de l’abattoir SOFA

197
0

L214, association écologiste de défense des animaux a de nouveau frappé. Et cette fois ci, c’est en Flandre qu’elle ait parvenu à intercepter des scènes choquantes de moutons transportés dans des coffres de voiture la veille de la fête musulmane de Aïd El-Kebir qui a été célébré le 9 juillet dernier. L’abattoir SOFA dont le siège est basé à Bailleul, est inquiété pour des ventes irrégulières de mouton sur un parking à Deûlémont.

Des recommandations de la Préfecture pourtant connues

Chaque année, la préfecture diffuse une note publique à destination des consommateurs, mais aussi des professionnels de l’abattage halal. Marchant sur des oeufs dans son écriture, nous vous avions signalé qu’elle était incomplète quant aux abattoirs agréés pour l’occasion.

Mais le professionnel qu’est l’entreprise SOFA ouverte depuis 1993, connaît toutes les règles notamment celles relatives à la vente des moutons. La société d’abattoir peut aussi vendre des bêtes mais ne peut autoriser les clients à les retirer directement. Le client achète, la bête est immatriculée et abattue sur place. Le client vient ensuite récupérer la bête toujours immatriculée pour s’assurer que c’est celle choisie qu’il récupère. Pourtant, son dirigeant, Christophe Ryckewaert, a indiqué n’avoir pas été averti par la préfecture de la réglementation quant à la période de transports des animaux. Mais tout était inscrit sur internet selon le représentant de l’Etat.

Mais L214 a mis en exergue des images qui montrent le non respect de ces obligatoires sanitaires. De plus, cela va totalement à l’encontre du respect de l’animal. On peut voir sur la vidéo des moutons terrorisés, attachés par les pattes et enfermés dans des coffres de voiture, des méthodes qu’on peut qualifier de barbares.

L214 a donc lancé une pétition pour demander qu’une enquête soit diligentée. La demande s’adresse au préfet du Nord, Georges-François Leclerc et au ministre de l’agriculture, Marc Fesneau.

Le dirigeant de SOFA lui se défend en invoquant l’impossibilité de dater les images et parle de « viol de domicile« .

Silence des services vétérinaires de la région

Mais L214 ne fait pas que dénoncer ces faits survenus à Deûlémont mais aussi le silence des services vétérinaires. Ses responsables indiquent les avoir prévenus la veille : « Les services vétérinaires du Nord ont été sourds au signalement que nous leur avons envoyé. Un arrêté avait pourtant été publié interdisant le transport d’ovins et de caprins par les particuliers. L214 porte plainte. ».

C’est la préfecture qui a répondu en indiquant qu’un abattoir agréé fait l’objet d’une procédure pénale pour non respect des normes sanitaires. De plus « Au moins cinq procédures pénales sont prévues ce jour », écrit-elle.

L’entreprise SOFA, qui participe au communautarisme musulman depuis des décennies a déjà connu des problèmes sanitaires. En 2014, elle a vu son abattoir de Bailleul fermé pendant 3 semaines en plein période de ramadan. Elle avait été plus attentive au respect sanitaire lors du covid en 2020 où son dirigeant, Christophe Ryckewaert faisait tester ses salariés. Voici ce qu’il indiquait à la Voix du Nord fin juillet 2020: « Nos dix employés ont été testés deux fois négatifs au coronavirus. » Il assure également que le personnel est équipé de masques et de gants, changés régulièrement.« Cette année, les clients récupèrent leur viande dehors, sous un chapiteau. Nous avons mis en place un sens de circulation pour que les distances de sécurité soient respectées. Également, dix litres de gel hydroalcoolique seront mis à disposition de nos clients. »

Pour le respect de l’animal, on repassera. Qu’il ait respect de la réglementation ou pas.

Crédit photo : HABIBECHE Mustapha pour wikimédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLe militant anti-corruption Eric Darques fait condamner Lyne Cohen-Solal
Article suivantEnvironnement: et si pour une fois Xavier Bertrand était d’accord avec Laurent Wauquiez

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici