Accueil Minorités régionales Entretien: la Zannekinfest fait l’éloge de la culture flamande

Entretien: la Zannekinfest fait l’éloge de la culture flamande

410
0

Il y a quelques semaines, nous vous annoncions la tenue de la Zannekinfest, fête flamande qui se déroulera comme à son habitude le dernier week end d’août. Son organisateur, Edouard Maillet, nous en dit un peu plus sur ce qui est devenu l’événement flamand.

Le miroir du Nord (MDN) : présentez vous ainsi que la zannekinfeest 

Edouard Maillet (EM): Je suis Edouard Maillet, président de l’association Zannekin et organisateur du festival historique et culturel, la Zannekinfeest. La Zannekinfeest porte le nom de Nicolaas Zannekin, un paysan flamand originaire de Lampernisse qui mena la « révolte des Karls », entre 1323 et 1328, face à Louis de Nevers, Comte de Flandre. Ce soulèvement symbolisa la défense des libertés communales face au système féodal. Il prit fin le 23 août 1328 à Cassel à la suite de la défaite des révoltés face à l’armée royale.En prenant son nom, l’association souhaite mettre en lumière un événement peu connu et qui marqua pourtant l’Histoire de notre région. La plupart des paysans tués à Cassel furent en effet originaires de la Flandre maritime.

Le patrimoine flamand mis à l’honneur

Pendant 2 jours le patrimoine flamand est mis à l’honneur : Histoire, culture locale, produits régionaux, savoirs faire, musique, tissu associatif. La programmation est organisée autour d’un axe historique : reconstitutions et conférences. Mais également festif et ludique : spectacles, banquet, musique traditionnelle. Le tout dans un écrin de verdure, le parc du Groenhof, jardin du 19éme siècle souvent méconnu du grand public.

MDN: comment avez-vous fait évoluer cette fête depuis son démarrage ?

EM: Cette fête, très modeste à ses débuts, a pu grandir grâce à l’action de ses bénévoles, de la mairie, et du public bien sur. De 100 participants la première année, nous sommes passés à plus de 3000 participants en 2020. J’oublie de remercier les figurants et reconstitutionnistes qui font rêver le public et sans qui nous n’aurions pu évoluer ! Enfin, nous ne pourrions pas grand chose sans les donateurs et les institutions qui nous subventionnent, et que nous remercions !

MDN: qu’est il prévu de nouveau cette année ?

EM: J’ai le plaisir de vous annoncer que nous allons accueillir la fédération française de Béhourd dans le cadre de la 9ème édition du Zannekinfeest les 27 et 28 prochains à Rexpoede. Ce sport de combat officiel est représenté par la fédération française de Béhourd (combatmedieval.com) qui nous a fait l’honneur de choisir notre événement pour accueillir les 15 équipes venues de toute la France, mais aussi d’Europe ! Vous retrouverez également les associations « historiques » (c’est le cas de le dire) à savoir : les arbalétriers flamands, les vikings du clan du Vestfold, les Carolingiens de la Druzina Hansa, les chevaliers de la Horde des terres du Nord. Et puis vous pourrez assister au traditionnel banquet champêtre, aux différents concerts et animations musicales, conférences.

La grande nouveauté: la participation de la fédération française de Béhourd

MDN: la crise sanitaire vous a obligé à annuler la fête l’année dernière ? Connaissez vous des difficultés liées aux conséquences de cette crise?

EM: Vous l’aurez remarqué, cette édition se veut ambitieuse ! En effet, nous avons du annuler l’édition 2021 car nous étions concernés par la mise en place du pass sanitaire, seulement quelques semaines après son imposition. Nous courrions à la catastrophe et, après coup, nous avions eu raison de l’annuler.

Il nous fallait rebondir pour retrouver notre public. Ce tournoi de béhourd est l’occasion !

Évidemment, nous recevons avec plaisir toutes formes d’aides : financières, humaines, communicatives. Nous sommes une association sérieuse, qui gère son budget en responsabilité, mais cela ne nous mets pas totalement à l’abri ! Alors si des donateurs, entreprises ou particuliers, se trouvent parmi vos lecteurs, nous serions ravis de leur présenter notre association !

MDN: Vous participez à faire vivre la culture flamande ?  Quelle image avez-vous de cette culture flamande ? Quelles initiatives pourraient être développées pour la redorer dans le temps ?
L’association Zannekin a été fondée en 2012. Depuis, elle s’engage en faveur d’une culture flamande solidaire et partagée au plus grand nombre. Zannekinfeest, Saint-Nicolas à Dunkerque, cours de Néerlandais à Rexpoede, Géant Zannekin, Bière Zannekin, autant d’actions en faveur de la culture locale. Autant d’actions qui visent à donner du sens à nos traditions, à notre histoire, à notre particularisme. La culture flamande a de l’avenir tant que les nouvelles générations s’approprient ses particularités : Histoire, langue flamande et néerlandaise, traditions locales et populaires. nous aidons les initiatives qui promeuvent la scolarité transfrontalière de petits flamands de France en Flandre belge. c’est pour nous la seule manière d’acquérir la langue flamande autant que la langue néerlandaise, tout en maitrisant bien sur la langue française. Nous souhaitons que notre petite Flandre soit un territoire bilingue, ouvert sur le monde, et plus particulièrement sur l’Europe de la mer du Nord, seule moyen de lui assurer un avenir décent au sein de la République française.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentBarbara Pompili, par ici la bonne soupe !
Article suivantReims-Lens (1-2) : Champagne pour le Racing !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici