Accueil Société Ces annonces de Pôle emploi où il faut savoir parler arabe

Ces annonces de Pôle emploi où il faut savoir parler arabe

146
0

Nos collègues de Breizh info ont fait cette recherche très simple la semaine dernière sur le périmètre hexagonal. Ils ont mis en avant les annonces d’entreprises, organismes ou associations oeuvrant uniquement en France. Pourquoi ce besoin de personnel parlant l’arabe?

Qu’en est il dans le Nord et le Pas De Calais? On a comptabilisé 4 annonces.

On peut y trouver deux types d’offres:

  • de type professionnel. Dans le Nord, 2 annonces font référence à des postes pour des entreprises ayant des liens avec les pays du Golfe. Par conséquent, il est naturel d’exiger la maîtrise de la langue arabe, il est alors également exigé de l’écrire,
  • de type associatif dans chacun des départements. Après une première recherche, on découvre que chacune concerne une association.

Des associations en lien avec la mosquée de la ville

Les 2 postes à pourvoir sont situés à Auby dans le Nord et Saint Martin Boulogne pour le Pas De Calais.

Il est bien indiqué dans le détail de l’annonce que la langue arabe est indispensable. Mais aucun lien n’est fait avec la mosquée de la ville. Mais toutes les deux se trouvent dans la même rue:

capture écran societe.com
capture écran google map

L’offre est plus directe et explicite pour le poste basé à Saint Martin Boulogne. Il est directement fait référence une association islamique.

Dans le détail de l’annonce, il est demandé au candidat de savoir apprendre aux enfants à lire et écrire l’Arabe et notamment d’accompagner les adhérents dans leur quotidien ou des voyages associatifs.

Dans ce cas également, on retrouve la même adresse que celle de la mosquée de la ville.

La mosquée n’est pas indiquée sur google map.

Des associations aux objectifs parfois douteux

Rien d’illégal. Mais ces associations sont souvent regardées de près. Plusieurs d’entre elles ont vu leurs portes fermer sur décision administrative ou judiciaire pour prosélytisme religieux. Par exemple, récemment dans la région, l’association AAIR à Roubaix a été dans l’obligation de rembourser des subventions publiques au motif que les activités entreprises ne respectaient pas les valeurs de la République. Cette affaire, révélée en février dernier par la Voix du Nord, mettait en avant que sous couvert de cours d’arabe et de soutien scolaire, l’association en profitait pour aller plus loin et faisait par exemple acheter des livres de prière aux enfants.

Mais dans le cas des associations de Saint Martin Boulogne et Auby, elles ne seraient pas subventionnées publiquement. Nous reviendrons sur l’issue de l’audience prévue le 17 mai prochain concernant les soupçons pesant sur l’ancien président de l’association culture et éducation. Mohammed Zazoua sera notamment jugé pour recel du délit de favoritisme de 2014 à 2018, recel de soustraction de biens publics de 2011 à 2018, construction sans permis de construire en 2013, escroquerie de 2015 à 2017 et abus de bien social pendant plusieurs périodes de 2010 à 2016. Une des affaires concerne notamment des travaux effectués à la mosquée achetée par l’association elle même.

Il n’est pas indiqué si ce poste est réservé à un homme…portant la barbe.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentBetiZFest de retour à Cambrai après 2 ans d’absence
Article suivantMalgré la rumeur (et à cause du coronavirus ?), Madonna ne se produira pas en concert à Lille

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici