Accueil Société Leroy Merlin arrête la vente d’un tableau d’une Sainte tenant un drapeau...

Leroy Merlin arrête la vente d’un tableau d’une Sainte tenant un drapeau LGBT

1579
0

Leroy Merlin, une des enseignes phare de la famille Mulliez dont le siège social est situé à Lezennes, aurait elle arrêté la vente d’un produit suite à un coup de pression? C’est ce que pense une bretonne abonnée de twitter, qui a lancé un appel à l’enseigne de bricolage.

Vente en ligne d’un tableau du site de décoration Recollection

Leroy Merlin, via son site internet distribue des produits de partenaires extérieurs. C’est le cas pour l’entreprise Recollection. C’est par ce canal que s’est retrouvé sur le site de l’enseigne un tableau qui a provoqué un scandale sur twitter.

On y voit une Sainte porter un drapeau LGBT. Le personnage ressemble beaucoup à Sainte Véronique portant le voile de la Sainte Face.

Une internaute, dont le pseudo est Marie Roahhon qui se revendique bretonne et catholique, a donc interpellé Leroy Merlin le 7 décembre dernier.

Et il semblerait que cela a fonctionné. Le 8 décembre matin, le tableau apparaissait toujours sur le site. Mais, à partir de l’après midi du même jour, il est impossible de l’acheter.

Egalement anciennement en vente par la Redoute

Une autre enseigne nordiste mettait également ce tableau à disposition: la Redoute.

Mais là aussi, le tableau est indisponible.

Il est précisé, cependant, que ceci est temporaire. Message automatique ou véritable engouement pour cette « oeuvre »? Elle n’est plus vendue sur d’autres sites internet comme cdiscount, conforama ou encore darty.

La pression économique et liée à la réputation est un moyen de faire flancher des grandes enseignes. Aurait elle eu la même liberté avec d’autres religions? Aurait elle vendu un tableau identique utilisant l’image du prophète Mahomet?

Crédit photo : wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentDamien Top, quand la Flandre s’exporte à Hawaï
Article suivantJeumont: l’horreur au LIDL. Le profil de l’assaillant pas encore connu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici