Accueil Politique Adoption de la loi de programmation du ministère de l’Intérieur, carton plein...

Adoption de la loi de programmation du ministère de l’Intérieur, carton plein pour Darmanin

67
0

Il y a quelques semaines, le Sénat s’était déjà prononcé favorablement au projet de loi de programmation du ministère de l’Intérieur (LOPMI) qui prévoit d’allouer 15 milliards d’euros supplémentaires sur 5 ans aux forces de l’ordre. Cet après-midi, les députés avaient à se prononcer sur la loi.

Les résultats du vote sont quasiment sans appel. Le projet mené par le tourquennois Gérald Darmanin tient la barre comme l’attestent les résultats du scrutin.

Gérald Darmanin critiqué mais finalement soutenu par LR et le RN

On sait les élus du rassemblement national très critiques sur les résultats de la politique de sécurité du ministre de l’intérieur. Jordan Guitton, député de l’Aube et intervenant pour le RN a rappelé les désastres du ministre dont les mensonges sur l’épisode du stade de France, l’évasion de l’imam Iquioussen et les migrants volatilisés de l’océan viking. Cependant, le jeune député a justifié un vote favorable par un plan certes jugé insuffisant mais qui donne des moyens aux policiers et gendarmes. La pilule avalée, tous les députés RN ont voté favorablement.

Idem du côté des Républicains qui sont en pleine campagne pour l’élection de leur futur leader. Critiques après critiques, les Républicains ont participé à la réussite de cette nouvelle étape passée pour la LOPMI.

Les groupes de droite avaient été entendus par certaines de leurs propositions. 19 amendements LR et 10 du RN avaient été adoptés, fait rare qui mérite d’être mentionné.

Une concertation qui n’aura pas influencé LFI et les écologistes. Abstention du PS

La France Insoumise et les écologistes, eux, ont fait de nouveau retentir les critiques sur le tout sécuritaire. Malgré des amendements retenus, 28 pour LFI, ce fut un grand non entendu par les intervenantes de chacun de ces groupes.

Les 31 députés socialistes, en revanche, se sont abstenus contrairement à leurs collègues sénateurs. Nouvelle brèche entre les groupes de la NUPES concernant la sécurité.

Prochaine étape: la commission mixte paritaire qui réunira députés et sénateurs le 1er décembre. En toute logique, le texte, l’un des plus importants pour Gérald Darmanin, suivra son cours positivement. Une étape importante pour Gérald Darmanin qui aura peut-être plus de fil à retordre avec le projet sur l’immigration. Même s’il semble que les aspects sécuritaires semblent avoir la faveur des groupes de droite toujours aux côtés de la majorité sur ces sujets.

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentEtude INSEE : la Thiérache et l’Avesnois en transition
Article suivantGérard Vignoble, le Lion de Wasquehal, accueille François Mitterrand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici