Accueil Politique La fausse excuse de Gérald Darmanin pour ne pas évoquer le meurtre...

La fausse excuse de Gérald Darmanin pour ne pas évoquer le meurtre de Lola

272
0

Le drame du meurtre de Lola, 12 ans dans le 19eme arrondissement de Paris suscite des réactions en chaîne sur les réseaux sociaux. Cependant, il y a des silences qui se font remarquer : ceux des membres du gouvernement. Pas la trace d’un tweet ou d’un post facebook du gouvernement d’Elisabeth Borne. Seulement un message en fin de matinée de Pap Ndiaye attendu au collège de la petite fille…

Compte tenu de la teneur de cette affaire atroce, c’est du côté de Gérald Darmanin que tous les yeux étaient braqués. Une telle horreur pour laquelle des algériens sont mis en cause, une information judiciaire ayant été ouverte et les deux suspects en détention provisoire.

Le ministre ne pourrait pas s’exprimer sur une affaire en cours

Selon le huffington post (dont Le Monde est actionnaire), le tourquennois a avancé une raison légale. « Auprès du HuffPost, l’entourage de Gérald Darmanin fait savoir que le ministre « ne peut pas s’exprimer sur une enquête en cours ». Pour autant, selon une source proche du dossier, le locataire de la place Beauvau a pris attache avec la famille afin de s’assurer que celle-ci était accompagnée le mieux possible dans cette épreuve, alors que la polémique ne cesse d’enfler à l’extrême droite.« .

Mais rapidement, beaucoup d’internautes s’interrogent sur ce prétexte compte tenu de la rapidité habituelle du ministre de s’exprimer sur de nombreux faits divers. Laurent Obertone, essayiste et auteur du célèbre roman « La France orange mécanique » a fait une petite compilation qui démontre le mensonge de cette affirmation.

Visiblement, Gérald Darmanin s’affranchit de cette règle quand il le souhaite. Il ne peut s’empêcher de s’exprimer quand il s’agit de la dégradation d’une mosquée, de forces de l’ordre agressées ou de violences sur le sol corse. Encore une illustration d’un 2 poids, 2 mesures qui énervent nombre d’internautes.

Tweet de mauvais goût le jour même de la mort de Lola

Mais une autre chose a provoqué la colère de milliers de personnes, la sortie théâtre du ministre quelques heures après l’annonce de la mort de Lola.

Et contrairement à ce que les soutiens de Gérald Darmanin invoquent, l’information de la mort de la petite fille était déjà connue.

Ajouter à ce qui pourrait ressembler à une provocation le tweet d’Emmanuel Macron posté ce matin sur les événements de 1961 où des algériens indépendantistes manifestant dans les rues de Paris étaient tués comme le pointe du doigt le site Breizh Info.

Des réactions, qui une nouvelle fois interrogent, sur les véritables intentions de ce gouvernement vis à vis du droit à la sécurité des Français.

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentRencontre avec Rémi Perrin du groupe « les usagers du TER Hauts De France »
Article suivantThierry Binisti réalise un téléfilm sur la catastrophe minière de Courrières

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici