Accueil Éphéméride Jean-Charles Cazin ou la magnificence de l’Artois

Jean-Charles Cazin ou la magnificence de l’Artois

139
0

Son frère Henri lui remit la décoration de chevalier de la Légion d’honneur le 13 juillet 1882. Né à Samer en 1841, Jean-Charles Cazin part pour Paris afin d’exercer son art. Le peintre naturaliste séjourne ensuite en Angleterre, en Italie et à Anvers.

Mais les honneurs ne lui conviennent guère. Cazin fuit les mondanités et revient vivre à Equihen. Le chantre de l’Artois refuse d’exposer de 1883 à 1888.

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentCorse: le FLNC met la pression sur l’exécutif corse et Gérald Darmanin
Article suivantLes Mulliez, premiers pollueurs de France?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici