Accueil Politique Darmanin va t’il rebrousser chemin vers Tourcoing suite à ses mensonges?

Darmanin va t’il rebrousser chemin vers Tourcoing suite à ses mensonges?

188
0

Nous vous parlions lundi matin du jeu de dupe de la presse. On sentit le malaise des journalistes vis à vis des événements dramatiques survenus au stade de France avant et pendant la rencontre de foot entre Liverpool et le Réal Madrid. Désignant les anglais responsables au début de la rencontre, elle s’avisa dans l’heure en découvrant les posts sur les réseaux sociaux. Supporters, forces de l’ordre, journalistes étrangers, tous sont unanimes, la racaille parisienne avait frappé. Ajouter à cela les mineurs isolés et le cocktail était explosif. Des personnes furent volées, agressées et gazées par la police. L’honneur français est sauf: il n’y a pas eu de mort…on en est là.

Les représentants du gouvernement, Gérald Darmanin en tête, ont été rapidement les seuls à faire porter le chapeau aux britanniques. Même la presse subventionnée, Libération par exemple, d’habitude si prompt à couvrir les faits de la majorité a publié 2 unes qui accusent le tourquennois de mensonge.

Mensonge d’Etat?

Les propos du ministre de l’intérieur soutenue par la nouvelle ministre des sports, Amélie Oudéa-Castéra, choquent. Relèvent ils d’un scandale d’Etat? Plusieurs personnalités se sont positionnées comme tel. Les représentants du rassemblement national et de Reconquête par la voix de leur président.

Mais le milieu journaliste, toujours lui, prend également cette position et pour la journaliste indépendante Emmanuelle Lacour, Gérald Darmanin devrait démissionner.

Nos confrères de TV libertés sont revenus sur le sujet lors du journal du 31 mai.

Le ministre de l’intérieur, en campant sur ses positions, froisse et énerve les victimes de cette soirée. Mais cela prend un tournant bien plus grave pour le gouvernement. Aux interrogations sur la capacité de la France d’organiser de grands événements sportifs aux relations internationales perturbées, les conséquences se feront sentir à court et moyen terme.

Guerre froide en Europe?

Que se passera t’il lors des prochaines réunions européennes? L’ambiance y sera forcément tendue et non seulement avec les dirigeants britanniques. Ces derniers sont soutenus par leurs homologues espagnols qui eux n’ont pas quitté l’Union Européenne.

La maire de Liverpool a demandé des comptes à l’Etat français. Il y a chez les dirigeants anglais la volonté de protéger ses concitoyens et de montrer que l’Etat sera à leurs côtés.

Mais surtout, dorénavant, l’Etat Français apparaît décrédibilisé. Persister dans ces fausses déclarations et nier l’évidence ne font pas bon ménage avec des partenaires politiques et commerciaux. Pourquoi cette attitude n’aurait pas déjà été adoptée par le gouvernement par exemple lors de ses contacts avec Vladimir Poutine ou dans le cadre du Brexit? Il va être compliqué d’imposer ses points de vue et demander de la transparence lors de réunions de l’Union Européenne.

Gérald Darmanin apparaît tel un nabab, sans gêne, très à l’aise dans le mensonge. Attitude similaire chez Emmanuel Macron qui appuie son ministre.

Doutes quant à l’organisation des futures grandes compétitions sportives

La question se pose forcément. Comment vont se dérouler la coupe du monde de rugby en 2023 et les jeux Olympiques de 2024? Comment la France va t’elle faire pour rassurer les représentants du monde entier?

Des journalistes britanniques et espagnols, si apeurés par ce qu’ils ont vu samedi, ont d’ores et déjà annoncé ne pas couvrir l’événement cher aux fans du ballon rond. Pour eux, il est inconcevable de remettre les pieds en France.

L’organisation des jeux Olympiques est déjà scrutée de près. Anne Hidalgo est attendu au tournant. Les premières préoccupations étaient de tenir Paris propre en faisant notamment reculer les camps sauvages de migrants. Mais c’est maintenant la sécurité qui va compter avant tout. Lucidité par anticipation? La Seine Saint Denis qui devait bénéficier de retombées positives en accueillant plusieurs épreuves voit les compétitions lui échapper. Après le volley, le badminton et la natation sportive, le hand ball arrivé à Villeneuve d’Asq, les épreuves de tir sportif pourraient se jouer à Châteauroux. Ce sera plus calme forcément.

Une façon aussi de dispatcher le public et d’éviter les grands bains de foule. Quant aux matches de football, ils ne constituent jamais la même ferveur lors des JO.

Quelle préoccupation du gouvernement vis à vis du risque terroriste?

Un homme connu sous le nom de Challenger est parvenu à entrer au stade de France en même temps que Cyril Hanouna. Un de plus. Mais, il n’est pas n’importe qui ou surtout il ne fait pas n’importe quoi dans la vie. Il posait 3 jours plus tôt avec une arme en Syrie. Une façon inquiétante de gérer la sécurité des français en tant que ministre de l’intérieur.

S’interroger sur les mesures vigipirate autour du stade ne sert à rien. Le mal était déjà fait. Comment cet homme a pu entrer en France sans problème?

Un constat amère

Le pire a été évité car nombre de personnes auraient pu commettre un attentat en entrant une bombe ou des armes. Rien n’était contrôlé, les conséquences auraient pu être mortelles.

De plus, certaines personnes parlent de laxisme voire de complicité des équipes de sécurité du stade de France. Métier occupé en grande partie par des personnes d’origine africaine, elles auraient laissé entrer avec plus de facilité les racailles et les étrangers non européens. Pendant ce temps là, les honnêtes anglais étaient coincés contre des grilles ou des tourniquets.

Comme cela est retranscrit dans une tribune libre de nos collègues de Breizh info, « pour ceux qui lisent ces lignes, interrogez vous sur ce dont est capable sur tous les autres sujets un ministre de l’Intérieur qui ment comme cela. » Concernant Gérald Darmanin, on repensera aux textos de nature sexuelle adressés à une dame cherchant un logement social à Tourcoing. La façon d’agir n’aurait pas de quoi étonner.

Emmanuel Macron, lui même, serait agacé par les déclarations de son ministre en difficulté.

Pour toutes ces raisons et pour un comportement indigne d’un représentant de l’Etat, Tourcoing n’est peut être pas loin pour Gérald Moussa Darmanin.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentHet Reuzekoor chante la Flandre depuis près d’un demi-siècle
Article suivantXavier Bertrand joue l’écolo, l’autorité environnementale sceptique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici