Accueil Sports Quand le préfet de la Marne stigmatise les supporters lensois

Quand le préfet de la Marne stigmatise les supporters lensois

191
0

Dimanche aura lieu le match Stade de Reims/ Racing club de Lens comptant pour une des dernières journées de championnat. L’enjeu est de taille. Les supporters sont donc particulièrement motivés pour suivre leur équipe. Pour ce déplacement, rien de compliqué: 2 heures de route par autoroute et le tour est joué.

C’est ce qui aurait inquiété la préfecture de la Marne qui hier a publié un communiqué de presse encadrant leur déplacement. Comme cela a été le cas pour Lille le 20 avril, les supporters subiront des mesures restrictives de liberté. Pour ceux qui ont acheté des places en « indep », ça tombe mal. Seule la présence dans un bus permettra de porter un maillot ou une écharpe. Si cela n’est pas le cas, le supporter est passible d’une sanction.

Pour les ultras, pas de place au laxisme de l’Etat Français

Le motif principal comme cela a été invoqué cette année: le comportement des supporters ultras. Mais le 24 avril, les supporters marseillais avaient eu tous les droits.

Mais ce n’est pas tout. Henri Prévost est allé plus loin dans les justifications. Quand l’Etat Français veut, il peut ne pas être laxiste.

Insulte, discrimination, certitude, tout est réuni et à l’image des dirigeants français. Il ne manquait plus que chômeurs et consanguins.

On attend de monsieur Prévost autant de mesures concernant la racaille immigrée et non le 2 poids, 2 mesures français.

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLa MEL se moquerait elle des opposants à l’agrandissement de l’aéroport de Lesquin?
Article suivantElections législatives: le bilan de Béatrice Descamps (21eme circonscription du Nord)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici