Accueil Politique Elections législatives: le bilan de Anne-Laure Cattelot (12eme circonscription du Nord)

Elections législatives: le bilan de Anne-Laure Cattelot (12eme circonscription du Nord)

270
0

Comme nous vous l’avions annoncé, nous continuons notre série sur les députés sortants. Vous voterez pour les prochaines législatives les 12 et 19 juin prochains. Qu’en est il de la 12eme circonscription du département du Nord?

Située au sud du département, la 12eme circonscription est grande par sa superficie. Sa population y est plutôt ouvrière et historiquement à gauche. Elle comprend les cantons de:

  • Avesnes-sur-Helpe-Sud, 
  • Berlaimont, 
  • Carnières, 
  • Hautmont, 
  • Landrecies, 
  • Quesnoy-Est, 
  • Quesnoy-Ouest, 
  • Solesmes.

Anne-Laure Cattelot, l’enfant du pays

Elle faisait partie des 23 candidats de moins de 30 ans investis par la République en Marche en 2017. Gérald Darmanin la soutient en personne. Elle est parvenue à s’imposer face au candidat socialiste balayé dès le 1er tour et au front national pourtant donné en tête. L’effet Macron certainement. Mais elle a pu également compter sur sa connaissance de la circonscription. Née à Maubeuge, elle est entourée d’une famille d’industriels locaux. Diplômée de science po Lille, elle a fait ses armes à métropole européenne de Lille au cabinet de Damien Castelain.

Elle est spécialiste des questions industrielles et économiques.

Un mandat aux propositions intéressantes

Elle ne s’est pas distinguée par le nombre de questions au gouvernement ou dans ses interventions. En revanche, malgré son appartenance à la majorité présidentielle, elle a proposé des amendements.

Ses sujets de prédilection touchent régulièrement la jeunesse, les enfants handicapés et l’industrie. Elle a alerté sur la situation des parents obligés de placer leurs enfants autistes en Belgique. Aucune question relative à la gestion de la crise sanitaire, en revanche, elle s’est préoccupée des conséquences de cette crise pour les jeunes et les associations. Elle est également intervenue sur les problématiques de dotations aux collectivités ou encore sur le dossier local Ascoval.

Elle s’est distinguée sur des exercices plus longs par l’émission de 2 rapports au thème technique:

  • sur l’industrie du futur 
  • sur la forêt et la filière bois face au changement climatique

A noter que sa soeur gère la branche bois de l’entreprise familiale.

Activité des 12 derniers mois

Cette période nous semble intéressante compte tenu d’un contexte politique hors norme et législatif très actif. En 2021, on ne compte toujours pas d’interventions sur le covid.

Selon le site nosdeputes.fr, elle n’aurait pas été présente à l’assemblée nationale en fin de mandat.

Cela est confirmé sur le site de l’assemblée nationale et le site internet de la députée où aucune intervention n’est répertoriée en 2022.

En revanche, elle s’est entretenue avec un directeur de l’entreprise Vallourec dont les dirigeants ont diligenté un audit. Son avenir pourrait connaître de nouveaux rebondissements en cas d’issue négative.

Elle serait partante pour rempiler. On sait d’ores et déjà qu’elle sera confrontée au maire de Boussière-sur-Sambre, Claude Dupont, qui a reçu l’investiture LR. Par contre, Stéphane Wilmotte, le maire d’Hautmont, ne se présentera pas, préférant se consacrer à ses mandats locaux.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLa Buse ou un calaisien pirate des Caraïbes et de l’Océan Indien
Article suivantBetiZFest de retour à Cambrai après 2 ans d’absence

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici