Accueil Politique Elections législatives: le court bilan de Florence Morlighem (11eme circonscription du Nord)

Elections législatives: le court bilan de Florence Morlighem (11eme circonscription du Nord)

300
0

Comme nous vous l’avions annoncé, nous continuons notre série sur les députés sortants. Vous voterez pour les prochaines législatives les 12 et 19 juin prochains. Notre série continue avec la 11eme circonscription du département du Nord.

Petit territoire du centre du département touchant à la fois la MEL et Armentières. Il comprend les cantons de

  • Armentières, 
  • Lille-Sud-Ouest,
  • Lomme.

Florence Morlinghem, Laurent  Pietraszewski, je t’aime moi non plus

C’est un autre cas de remplacement d’un député par sa suppléante. Lors de la nomination de Laurent  Pietraszewski en tant que secrétaire d’État chargé des Retraites en décembre 2019, Florence Morlinghem prend place à l’assemblée nationale. En janvier 2020, elle fait ses premiers pas dans ses nouvelles fonctions.

Avant cela, de l’eau a coulé sous les ponts. Inconnue du monde politique, elle rejoint la République en marche dès la création du parti. N’étant pas députée, elle est, pendant 2 ans, la collaboratrice parlementaire de son titulaire. Pendant cette période, tout comme nous l’expliquions pour Valérie Petit, elle critique les agissements de Violette Spillebout, candidate LREM aux municipales de Lille en mars 2020. Il s’agit surtout de la personnalité et de la gestion humaine de la candidate qui sont remis en cause. Elle se retrouve également en conflit avec Laurent Pietraszewski qui l’a bloquée sur ses réseaux sociaux. Lors de la passation du mandat, les choses seraient rentrées dans l’ordre.

Elle se dit toujours macroniste.

Un mandat léger- léger

Elle n’aura pas sensation par ses contributions. Avec seulement 10 questions au gouvernement en un peu plus de 2 ans, cela semble faiblard. Les autres élus arrivés en cours de mandat ont fait mieux.

De plus, ses interrogations n’ont pas eu de lien avec les problématiques de la région ou de sa circonscription.

Activité des 12 derniers mois

Cette période nous semble intéressante compte tenu d’un contexte politique hors norme et législatif très actif. Elle fait partie des députés les moins actifs avec seulement un rapport sur d’éventuels dysfonctionnements de la justice et de la police dans l’affaire dite Sarah Halimi et 3 questions posées au gouvernement.

Dans le rapport sur Sarah Halimi, elle a fait essuyé plusieurs critiques en estimant qu’aucun dysfonctionnement n’avait obstrué l’affaire.

Son taux de présence en revanche, selon le site nosdeputes.fr apparaît élevé surtout lors du dernier trimestre 2021 consacré principalement aux mesures de lutte contre le covid.

Dans cette circonscription, on est assuré d’y voir Michel Plouy, conseiller départemental, déjà investi par Les Républicains. Du côté gauche de l’échiquier politique, ça risque de se bagarrer entre EELV et le mouvement de Benoît Hamon Génération S. Ce sera aussi pour le gagnant de 2017 de redevenir député en se représentant sur ce territoire, possiblement gagnable par le parti socialiste.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentDu nouveau au musée de Flandre pour le début des vacances
Article suivantDouble première pour le Paris-Roubaix 1968

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici