Accueil Société L’Ecole des métiers du sport Côte d’Opale

L’Ecole des métiers du sport Côte d’Opale

283
0

Nous avons réalisé plusieurs entretiens avec des établissements scolaires alternatifs. L’Ecole des métiers du sport Côte d’Opale en est un exemple. Située à Boulogne Sur mer et ouverte à partir de 16 ans, elle offre des possibilités professionnelles hors norme. Rencontre avec Virginie Dioalevi, sa directrice.

Miroir du Nord (MDN): pouvez vous vous présenter ainsi que votre établissement (nombre d’élèves,leur origine, leur formation de départ, locaux disponibles…)

L’Ecole des métiers du sport Côte d’Opale a ouvert en septembre 2021. Elle accueille aujourd’hui près de 50  jeunes  de 18/25 ans sous statut d’apprentis (l’apprentissage est ouvert aux jeunes de 16 à 29 ans). Employés dans des clubs sportifs, salles de sport, complexe sportifs et/ou de loisirs, collectivités, structures d’insertion ou magasins d’articles de sport, agences d’événementiel. Ils ont saisi l’opportunité de poursuivre des études ou les reprendre tout en exerçant  une activité professionnelle.

MDN: qui en est à l’initiative? Qu’est ce qui a motivé cette ouverture?

Si l’EMS Côte d’Opale est née de l’initiative du Club de foot de Boulogne sur mer l’USBCO, elle a pour vocation de travailler pour tous les sports mais aussi les activités de loisirs et de tourisme ou l’évènementiel. Cette ouverture a été motivée par la volonté d’apporter une solution de proximité aux jeunes et clubs du territoire.

L’effet covid

Après la première vague COVID de nombreux clubs ont vu le nombre de leurs licenciés diminuer, leurs bénévoles moins disponibles, leurs partenaires et sponsors disparaître. Nos solutions en alternance , bénéficiant de l’aide à l’apprentissage, leur permettent de renforcer leurs équipes. Elles développent des nouvelles activités tout accentuant leur rôle dans l’insertion sociale et professionnelle des jeunes sportifs.

Les jeunes trouvent à l’EMS Côte d’opale la possibilité de se former et de travailler dans leur club. Ils sont aussi être accompagnés à trouver leur structure d’accueil parmi les nombreuses en demande. Ils bénéficient de l’expertise de la responsable de l’EMS en accompagnement à l’emploi des jeunes après 9 ans passés au sein de l’Ecole de la 2ème chance Grand Lille. (2 apprentis sont d’ailleurs issus de l’E2C cette année) 

L’EMS offre aussi l’avantage de dispenser de formations gratuites et rémunérées alors qu’il fallait avant aller à Lille dans des centres privés pour en trouver l’équivalence.

MDN: quelles sont les formations disponibles?

L’EMS Côte d’Opale est une branche territoriale de FORMAPI, CFA des métiers du sport situé à DIJON.

Toutes les formations sont certifiées. Elles permettent de valider des niveaux de formations allant du niveau 3 à 5 (6 en attente). Elles se font en un an sur une base de deux jours de formation par semaine, le reste du temps en entreprise.

Une offre de formations qui s’élargit

Les 3 formations 2021 sont:

  • Le TP « chargé de promotion et marketing du sport » Niveau 5
  • Le TP « conseiller commercial des activités sportives et ludiques » niveau 4
  • Le CAP football (accessible uniquement aux joueurs évoluant à un niveau fédéral et sur demande du club)

L’offre sera renforcée à la prochaine rentrée par:

  • Un Titre pro  « employé administratif et d’accueil option projet sociétal de la structure » niveau 3
  • Un TP responsable de petite et moyenne structure sportive et de loisirs ( marchande ou non marchande) niveau 4

Les recrutements ont déjà commencé.

MDN: ce type d’enseignement non conventionnel est-il suffisant pour la vie professionnelle future ? Les métiers du sport ne sont-ils pas une voie chargée où peu de places sont disponibles?

Ces formations sont souvent un tremplin pour les jeunes. Ils peuvent choisir leur spécialisation parmi l’événementiel sportif, la commercialisation de produits ou services, la communication ou la pratique sportive.

La formation ouvre aussi une ouverture sur le marché de l’emploi. Elle permet à des sportifs d’envisager un futur dans d’autres domaines d’activités en lien direct ou non avec le sport.

Les compétences acquises leur permettent de développer confiance, estime de soi ainsi que des acquis solides de prospection commerciale très recherchés en entreprise.

MDN: la crise sanitaire a-t-elle eu des conséquences sur la pratique du sport? 

La crise sanitaire a eu et a des conséquences sur la pratique sportive. Elle a obligé de nombreux sports ou structures sportives a se repenser, à se structurer. L’EMS Côte d’opale est une réponse à leurs besoins.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentGeorges Staquet, de l’obscurité de la mine aux lumières du 7ème art
Article suivantElections législatives: le bilan de Marine Le Pen (11eme circonscription du Pas De Calais)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici