Accueil Minorités régionales La Collectivité européenne d’Alsace lance une consultation sur son avenir dans le...

La Collectivité européenne d’Alsace lance une consultation sur son avenir dans le Grand Est

232
0

Depuis le 20 décembre, les habitants de la toute jeune collectivité européenne d’Alsace (CeA) peuvent donner leur avis sur leur territoire. Veulent ils que la collectivité redevienne une région à part entière? Ils ont jusqu’au 15 février pour donner leur réponse. Seuls peuvent voter les habitants de ce territoire mais aussi ceux qui y ont une attache (naissance, famille…)

La collectivité européenne d’Alsace est née le 1er janvier 2021. Elle regroupe les 2 départements alsaciens. Sa création a dénoté dans une France au jacobinisme décomplexé. Mais après une 1ere consultation des habitants qui s’est révélée positive et un vote favorable des 2 ex départements, le processus a suivi son cours jusqu’à l’Assemblée Nationale. Le 2 août 2019, la loi Alsace était promulguée.

Pour cette 2eme étape qu’est la rupture avec la région Grand Est, le Président de la CeA, Frédéric Bierry, ne ménage pas ses efforts. Il a effectué 80 déplacements dans les différentes circonscriptions, et un clip de promotion.

Mais pourquoi aller plus loin? Cela pose le rapport des citoyens avec les grandes régions fusionnées depuis le 1er juillet 2016. Ils ne parviennent pas à s’identifier à ces territoires sont les extrémités font plusieurs centaines de kilomètres. Outre les aspects institutionnels que sont la baisse du nombre d’élus, le rapprochement des citoyens avec les décisions prises par les élus, la simplification des démarches, c’est la question identitaire qui est posée. L’Alsace a son histoire, son territoire, sa langue propres. Ses habitants vont ils confirmer leur volonté de les affirmer encore davantage?

Nous reviendrons sur l’issue de cette consultation mi février qui sera intéressante vis à vis des revendications d’autres minorités.

Crédit photo: capture écran CeA

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLes enfants à l’honneur au musée de Flandre à Cassel (59)
Article suivantLa radio pirate Radio Uylenspiegel émet pour la seconde fois

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici