Accueil Sports LOSC la remontada

LOSC la remontada

268
0

Pour son dernier match de l’année, le Losc se voyait offrir un déplacement en terre girondine face à une équipe à la dérive en championnat. Bordeaux se retrouve décimée d’une dizaine de joueurs positifs au Covid.

De son côté, l’effectif lillois n’était amputé que des seuls Ikone, Yazici et Weah. Le jeune anglais Angel Gomes se substituant à Jonathan Ikone au sein d’une composition d’équipe relativement classique.

Les dogues restaient sur dix rencontres sans défaites toutes compétitions confondues (avec en point d’orgue la qualification en 8eme de ligue des champions). Ils étaient logiquement favoris de cette rencontre. Même si Bordeaux avait relevé la tête lors de la dernière journée en allant s’imposer à Troyes puis en étrillant 10-0 en coupe les modestes jumeaux de Msouazia, club de Mayotte.

La réalité allait se révéler bien plus ardue que prévu. Quelques secondes après le coup d’envoi donné par le père Noël en personne, Hwang, l’attaquant coréen de Bordeaux place une reprise de volée bien captée par Grbic. Dans une ambiance des grands soirs, chose rare au Matmut atlantique, les girondins enchaînent les frappes. Il faut attendre la 16eme minute pour voir la première action lilloise. Le centre d’Ylmaz est repoussé in extremis par l’arrière garde locale.

L’action suivante est la bonne pour les girondins puisqu’Elis reprend un centre de Pembele au terme d’une belle action collective.

C’est l’occasion pour les nordistes de remettre le pied sur le ballon. Fonte place alors une belle tête juste à côté sur un corner de Bamba. C’est finalement le très actif André qui égalise d’une superbe demi-volée à la demi-heure de jeu; d’ailleurs le premier but lillois de la saison marqué hors de la surface.

Les débats restent équilibrés en fin de période. C’est finalement Elis qui trouve la faille juste avant la mi-temps, l’attaquant hondurien s’offrant un doublé pour l’occasion. Il permet aux girondins de virer en tête à la pause.

Le début du second acte est moins rythmé et Lille reprend tant bien que mal la direction du jeu. Si Ylmaz pense avoir égalisé dans les premières minutes, il est signalé hors-jeu ; il rate ensuite sa reprise à l’heure de jeu alors qu’il était en bonne position. La troisième tentative sera la bonne. Après un nouveau but de David refusé pour un hors-jeu de Reinildo, auteur du centre décisif, Ylmaz transforme un penalty obtenu par Lihadji pour une faute de Mangas.

À un peu plus de 5 minutes du terme, l’inévitable David réussit un magnifique enchaînement contrôle – frappe. Il place le ballon dans le petit filet de Costil. Le canadien offre ainsi la victoire au Losc. Les girondins sont assommés par cette réalisation n’arrivant plus à proposer de quoi contester le succès du Losc en fin de match.

Bordeaux s’enfonce un peu plus en dépit d’une belle prestation, ne gardant qu’un point d’avance sur la zone rouge.

Le LOSC conclut ainsi de la plus belle des façons une magnifique année 2021 marquée par le titre de champion de France et la victoire au trophée des champions. Jonathan David est actuellement le meilleur buteur du championnat devant Kylian M’Bappe. Le Losc intègre enfin la première moitié du tableau s’offrant même le luxe de passer devant le rival lensois (8° contre 9°). La deuxième place n’est qu’à cinq points dans ce championnat imprévisible si ce n’est le nom du futur champion.

Reprise le 4 janvier avec un certain Lens – Lille en coupe de France.

Pierre Pillerault

Crédit photo: copie écran CFC

Le miroir du Nord, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentQuelles sont les voitures radars dans le Nord et le Pas De Calais?
Article suivantXavier Bertrand tout ça pour ça. Retour sur une défaite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici