Accueil Politique Grèves des éboueurs : Marine Tondelier (EELV) en soutien, Gérald Darmanin tape...

Grèves des éboueurs : Marine Tondelier (EELV) en soutien, Gérald Darmanin tape du poing sur la table

240
0

Ce matin, Marine Tondelier, secrétaire nationale Europe Ecologie Les Verts et élue locale à Hénin Beaumont était sur le plateau de LCI. Elle a renouvelé son soutien au mouvement de grève initié par les éboueurs depuis le 6 mars. Dans le même temps, Gérald Darmanin est en passe de réquisitionner du personnel afin de débloquer la situation.

EELV soutiendra les éboueurs jusqu’au bout de leurs actions

Marine Tondelier a exprimé un soutien franc aux actions menées par les syndicats et salariés éboueurs particulièrement à Paris. D’autres villes sont également concernées comme Antibes, Montpellier, Nantes, Rennes ou encore Saint Brieuc ou Le Havre.

Une situation ubuesque qui donne de la France une image bien sombre mais qui rappelle aussi que les éboueurs représentent une profession indispensable à la tenue du pays. N’oublions pas les mots alors tendres d’Emmanuel Macron pour les professions de première ligne pendant le covid qui aujourd’hui risquent de travailler deux années supplémentaires.

L’élue écologiste d’Hénin Beaumont, également conseillère régionale, apporte un soutien sans faille. Selon elle, il n’y a pas de risque sanitaire à déplorer. Les commerçants, habitants, restaurateurs parisiens sont pourtant très inquiets. Ils disent vivre parmi les rats, corbeaux, obligés de fermer leurs fenêtres. Des experts en toxicologie animale ont émis de vives inquiétudes face à la prolifération d’animaux nuisibles attirés par les odeurs. Il y aurait également un risque de voir se développer une salmonellose durable.

Quant à la suite du mouvement, Marine Tondelier, est favorable à sa continuité. Devant les affronts du gouvermenent, elle estime que la situation va s’envenimer et cherche d’ores et déjà des moyens institutionnels pour lutter contre cette réforme. Si le 49.3 était dégainé par Elisabeth Borne, dans quel état finirait le mouvement social alors que 62% des français sont favorables à la poursuite du mouvement?

Gérald Darmanin joue les gros bras

A l’inverse, Gérald Darmanin, a déclaré envisager la réquisition du personnel éboueurs à Paris. Il s’est donc tourné vers le préfet de police en milieu de soirée, en raison des « conditions sanitaires » . Il lui a donné instruction de demander à la mairie de « réquisitionner » des moyens afin d’évacuer les ordures. Anne Hidalgo agissant plutôt en militante qu’en édile institutionnelle, apporte son soutien au mouvement de grève. Le ministre de l’intérieur avait appelé la mairesse auparavant, sans résultat.

A quelques heures d’une nouvelle manifestation et au risque de l’application d’un nouveau 49.3, l’attitude du ministre passe mal. Plusieurs députés LFI y voient une véritable déclaration de guerre. Certains sont allés jusqu’à le menacer.

Les élus de la NUPES adoptent de nouveau et sans complexe, une attitude violente. Gérald Darmanin, de nouveau et sans complexe, ne voit pas l’intérêt de négocier et d’échanger avec les personnels concernés.

Contrairement à ce que beaucoup de journalistes appartenant à des médias subventionnés évoquent, tous les éboueurs ne finissent pas leur carrière à 57 ans. Il s’agit uniquement de ceux appartenant à la fonction territoriale et non de ceux travaillant dans une structure privée.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2023. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédent2eme édition du salon de la bière et des saveurs Hauts de France les 26 et 27 mars à Douvrin
Article suivantPour la justice, l’écriture inclusive, c’est oui, parler Corse, c’est non

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici