Accueil Politique Benjamin Saint-Huile (LIOT) appelle les mouvements d’opposition à s’unir pour faire plier...

Benjamin Saint-Huile (LIOT) appelle les mouvements d’opposition à s’unir pour faire plier le gouvernement sur la réforme des retraites

112
0

Selon un sondage RTL, 69% des français sont opposés au recul de l’âge de la retraite. Du côté des politiques, hormis les Républicains, les autres mouvements d’opposition ont d’ores et déjà annoncé la couleur. Ils voudront contre lors du vote à l’Assemblée Nationale.

Les élus aux orientations politiques diverses composant le mouvement Libertés, Indépendants, Outre Mer et Territoires (LIOT) sont pour une fois unanimement d’accord. Pour eux aussi, la réforme prévue est injuste. Benjamin Saint Huile, ex cadre du parti socialiste et député e la 3eme circonscription du Nord s’est exprimé au nom du groupe. Son intervention n’a pas manqué de raisonner dans tout l’hémicycle.

Il appelle toutes les oppositions à être intelligentes et à s’unir pour faire plier le gouvernement dans son projet d’allonger le temps de travail.

Une déclaration courageuse qui s’est élevée au delà de la démagogie vis à vis des mouvements dits extrêmes.

Le vote des Républicains décisif pour l’issue du projet de loi

Depuis plusieurs semaines, c’est un calcul que tous font dans leur coin. Combien de députés du mouvement de droite vont voter favorablement ce projet? Le chiffre de 15 élus serait toujours valable, Eric Ciotti, président du parti, y compris. Mais environ un nombre similaire de députés y serait opposé dont Julien Dives, proche de Xavier Bertrand.

Mais c’est le cas d’Aurélien Pradié, nommé récemment vice président de LR qui inquiète la direction du mouvement. Egalement proche de la ligne droite-sociale de Xavier Bertrand, il était absent aux voeux présentés hier à Paris. Il n’était pas non plus présent à la première réunion de l’équipe de direction. Le sujet des retraites semble en être la cause comme le démontre ce tweet posté hier en fin d’après midi.

En off, chez Les Républicains, la gêne se fait sentir. Beaucoup de députés n’ont pas souhaité s’exprimer sur leur vote futur. Y aura t’il de suite des divergences graves dans un mouvement qui veut se renouveler dans un contexte de grande difficulté? Qu’en sera t’il s’ils sont plus nombreux que prévu à s’opposer à cette réforme?

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2023. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLes conférences de Science Po Lille: une semaine bien pensante en vue
Article suivantL’enseigne de restauration rapide Burger King fait son grand retour à Lille

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici