Accueil Culture Même pas peur avec les nuits de la lecture

Même pas peur avec les nuits de la lecture

77
0

Créées en 2017 par le ministère de la Culture pour fédérer acteurs du livre et lecteurs et célébrer le plaisir de lire, les Nuits de la lecture sont organisées depuis 2022 par le Centre national du livre (CNL).

Des contes et albums pour enfants aux histoires fantastiques, des sagas de science-fiction dystopiques aux enquêtes policières, jusqu’aux récits et essais contemporains qui traitent de nos effrois intimes et collectifs face aux crises que nous traversons, le motif de la peur imprègne la littérature et nous invite à explorer toutes les formes de narration, tous les formats de lecture… en particulier la nuit !

Cette année encore dans les Hauts-de-France, de nombreux lieux de lecture, de culture et de vie (bibliothèques, médiathèques, centres sociaux, librairies, écoles, établissements de santé, musées et monuments…) se sont mobilisés autour des Nuits de la lecture.

Dans les petites et grandes villes de toute la région, la programmation se veut riche et surprenante (conte, rencontre d’auteur, spectacle, jeux, projection…) pour ravir petits et grands, lecteurs et non lecteurs.

Cette année, ce seront pas moins de:

– 4 nuits exceptionnelles

– près de 550 événements proposés

– plus de 250 lieux de lecture, de culture et de vie inscrits

– 195 communes animées par l’événement

Il y aura bien une prestation près de chez vous. Pour le découvrir, rendez vous sur le site internet dédié par lequel vous pourrez indiquer un lieu recherché.

Une belle initiative à encourager auprès des plus jeunes confrontés à la dure loi des écrans et d’une baisse du niveau de l’orthographe. Puis rien de tel qu’un bon bouquin pour s’évader et développer son imagination.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2023. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentRencontre avec Bertrand Alliot d’Action écologie « nous sommes pour une écologie authentique et non politisée »
Article suivantLe sucrier Tereos lourdement condamné pour pollution de l’Escaut en 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici