Accueil Société Projet de réforme des retraites: jeudi mouvementé en vue dans la région

Projet de réforme des retraites: jeudi mouvementé en vue dans la région

66
0

C’est un des projets de loi les plus attendus du second mandat d’Emmanuel Macron: la réforme des retraites. Beaucoup ont essayé, beaucoup s’y sont cassés les dents. Allongement de la durée de cotisation, fin des régimes spéciaux, les syndicats ont annoncé l’organisation de mouvements très importants. Plusieurs de leurs représentants disent attendre un million de manifestants dans les rues jeudi. Fait rare, c’est une intersyndicale au complet qui battra le pavé.

Qu’en est il dans la région?

Le Nord Pas-De-Calais largement couvert

Les syndicats ont d’ores et déjà programmé 8 manifestations dans notre région:

  • Arras à 9h30, place de la gare
  • Boulogne sur Mer à 9h30, bourse du travail
  • Calais à 9h30, place d’armes
  • Maubeuge à 10h, place Vauban
  • Valenciennes à 10h, place d’armes
  • Douai à 10h, place d’armes
  • Cambrai à 10h30, grand place
  • Dunkerque à 14h30, place de la gare

Côté mouvements politiques, les groupes appartenant à la NUPES intégreront ces cortèges. Quant au rassemblement national, Jordan Bardella, président, a confirmé ce matin sur cnews la non participation des députés à ces manifestations. Selon lui le travail se fait dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Il a déclaré, tout comme Aurore Bergé, présidente du groupe Renaissance à l’AN: « manifester oui, bloquer non ».

Les principales revendications concernent l’allongement de la durée du travail pour les professions pénibles et les travailleurs qui sont entrés dans la vie active très tôt. Ils sont les grands perdants de cette réforme.

Arrêt du travail prévu chez Amazon

Les salariés des plateformes Amazon dans la région sont appelés à débrailler le même jour. C’est à l’initiative de 6 syndicats dont le syndicat gilets jaunes de l’entreprise que cet appel a été lancé.

En avril 2022, nous vous relations les grèves dans plusieurs entrepots. Lors du démarrage du 1er confinement, les salariés du même site avaient dénoncé des conditions de travail ne respectant la sécurité en période de pandémie du covid. Les centres étaient restés ouverts, les salariés étaient sans équipement.

Régulièrement les conditions de travail des salariés d’Amazon sont dénoncées. Manque de sécurité, charges lourdes à porter, horaires inadaptés, ces travailleurs subissent beaucoup de pression.

Cette journée de manifestation est un vrai test pour le gouvernement. La pression de la rue sera t’elle continue? Elisabeth Borne lâchera t’elle comme elle l’a fait en partie pour la réforme du chômage?

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2023. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentDécentralisation piège à cons, la droite refuse le transfert des plans-reliefs à Lille
Article suivantFrance 2 consacre une série documentaire sur l’affaire d’Outreau

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici