Accueil Société France 2 consacre une série documentaire sur l’affaire d’Outreau

France 2 consacre une série documentaire sur l’affaire d’Outreau

493
0

Outreau raisonnera encore pour des dizaines d’années comme la ville où s’est déroulé un plus grands plus drames survenu sur des enfants. Une affaire de pédophilie hors norme, un procès qui restera gravé dans les mémoires, une commission d’enquête qui aboutira à peu.

Les faits concernés se sont déroulés entre 1997 et 2000. Douze enfants sont victimes de viols réguliers par des membres de plusieurs familles. L’enquête aboutira à 1 procès qui a bouleversé l’opinion publique. Les accusés feront appel. En 2005, la Cour d’Appel acquitte 12 d’entre eux, en condamne 4. Un d’entre eux s’était suicidé en prison avant le 1er procès. Un jeune juge qui semblait dépassé, Fabrice Burgaud. Une commission d’enquête ouverte entre le 10 janvier et le 12 avril 2006 est médiatisée à outrance. Et l’horreur, dans cette tour du renard à Outreau, dont la destruction a débuté en mars 2021.

17 ans plus tard, de douloureux témoignages

Cette série est à moitié entre le documentaire alimenté d’images d’archives et la fiction. Certaines scènes sont jouées par des comédiens entremêlées de témoignages de certains accusés ou d’enfants victimes.

On y retrouve le témoignage de 4 acquittés: Thierry Dausque, Dominique Wiel, Alain Marécaux et Daniel Legrand fils. Pour rappel, 13 personnes avaient été acquittées.

Les réalisateurs Olivier Ayache-Vidal et Agnès Pizzini sont parvenus à jongler parfaitement avec les acteurs et les personnes réelles.

Une affaire aux diverses zones d’ombre

Malgré le bouclage de cette affaire et les excuses de la justice française envers les acquittés, certains restent sceptiques vis à vis de cette issue. Karl Zéro a à plusieurs reprises posé la question de la véracité des témoignages des acquittés notamment au travers de révélations d’un des fils du couple Delay-Badaoui.

Chérif Delay, incarcéré depuis plusieurs années pour violences conjugale, a toujours soutenu que ces personnes avaient participé à l’horreur subie par les 4 enfants. Il a tout de même conscience que ces souvenirs peuvent être brouillés mais est certain de lui vis à vis de certaines personnes dont le fils Legrand.

Autre protagoniste à se poser des questions: Jacques Delivré. Il a a donné un entretien pour l’envers des affaires, revue de Karl Zéro. Comme nous l’évoquions en février dernier, l’auteur de plusieurs ouvrages s’interroge sur des faits mis de côté. Après analyse du dossier d’instruction de plus de 30 000 pages et un recoupement fait avec les innombrables articles de presse, documentaires, et entretiens, il en déduit que l’issue de cette affaire serait plus compliqué que la décision de justice. Un lien avec un réseau belge pourrait il être finalement avéré? Une piste rapidement mise de côté par les enquêteurs français alors même que les enfants ont toujours parlé de faits subis de l’autre côté de la frontière.

Outreau, autre exemple d’une affaire de pédophilie trouble? Autre cas où la justice ferme des portes?

Crédit photo: capture france TV

Le miroir du Nord, 2023. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Autre

Article précédentProjet de réforme des retraites: jeudi mouvementé en vue dans la région
Article suivantXavier Bertrand chahuté par les opposants à l’agrandissement de l’aéroport de Lesquin jusqu’à Paris

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici