Accueil Sports LOSC-ESTAC (5-1): la guerre de Troyes n’aura pas lieu

LOSC-ESTAC (5-1): la guerre de Troyes n’aura pas lieu

125
0

Une semaine après les avoir éliminés en coupe de France, les lillois retrouvaient les troyens en championnat.

Pour l’occasion, Paulo Fonseca gardait sa confiance au jeune Yoro en charnière centrale qu’il alignait au côté de Tiago Djalo tandis que Diakité et Weah gardaient les ailes. Baleba s’installait lui aussi en tant que titulaire à la récupération avec André , le quatuor offensif étant constitué d’Angel Gomes, Ounas, David et Bayo, ce dernier retrouvant une place de titulaire en pointe.

Et c’est Weah qui hérite de la première opportunité mais il écrase trop son tir. Malheureusement dés la 8° minute, Ounas se blesse en voulant jouer un ballon en profondeur et c’est Zeghrova qui prend sa place. Balde en profite pour être à la récupération d’une percée de Lopes mais son tir n’est pas cadré. Au quart d’heure de jeu, un beau travail lillois échoit à Bayo qui ouvre le score d’une belle frappe croisée. Si les dogues impriment leur empreinte en ce début de match, Rony Lopes, l’ex lillois, offre un beau coup franc à Palmer Brown qui ne réussit pas à rabattre sa tête. Les dogues continuent cependant à dominer la partie et Palmer Brown intervient à propos devant Bayo prêt à récupérer le cuir. Larouci est proche de trouver la lucarne pour les aubois tandis que Zeghrova répond par une frappe sur le poteau. Finalement, David est à la reprise d’un tir de Bayo repoussé par Lis, le gardien Troyen, pour donner deux buts d’avance au Losc juste avant la pause.

Les dogues éteignent définitivement tout suspense dés la reprise, Bayo reprenant victorieusement une frappe de Weah repoussé par Lis et s’offrant ainsi un doublé. Les actions lilloises s’enchaînent et David retente sa chance peu après mais le gardien polonais de l’estac le met cette fois-ci en échec. C’est ensuite Angel Gomes qui voit sa tentative avortée par Lis puis Zeghrova qui n’est pas plus en réussite. Les dogues semblent alors rentrer dans une sorte de ron-ron et Baldé les ramène à la réalité en reprenant victorieusement un centre de Conté. Il en faut cependant plus pour perturber l’ascendant lillois et Virginius, tout juste entré en jeu, butte sur Lis qui repousse sur Zeghrova, lui-même contré par Salmier. Ce même Virginius éteint les dernières velléités champenoises à un quart d’heure de la fin en reprenant une lourde frappe de Zeghrova que Lis ne peut que repousser dans ses pieds. Ce même Virginius bute ensuite sur Lis avant que Zeghrova ne soit lui aussi mis en échec et à deux minutes de la fin, David s’offre, à l’instar de Bayo, un doublé en reprenant de la tête le centre de Cabella.

Le Losc s’impose donc aisément dans une soirée qui aurait été parfaite sans la blessure d’Ounas. Prochain rendez-vous le week-end prochain en coupe de France face à Pau pour les 1/16 de finale de coupe de France.

Pierre Pillerault

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2023. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLa fonderie Metaleurop Nord mise à mort
Article suivantOn a testé pour vous: le spectacle de Pierre-Emmanuel Barre qui tient bon la barre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici