Accueil Politique TER: l’amusant jeu d’EELV pour dénoncer la situation critique dans la région

TER: l’amusant jeu d’EELV pour dénoncer la situation critique dans la région

125
0

Les retards, annulations, les voyages debout, voici le quotidien des voyageurs du TER Hauts de France. Parfois, comme le dit l’expression, « mieux vaut en rire qu’en pleurer ». Le mouvement Europe Ecologie Les Verts l’ont concrétisée avec un tract dans lequel on vous invite à jouer. Explications.

Jouer au bingo du train

Le jeu est simple. Voici le recto du tract distribué dans plusieurs gares du Nord Pas De Calais hier matin.

Sur le ton de l’humour, les voyageurs sont invités de façon amusante à dénoncer les dysfonctionnements subis lors de leurs déplacements en train régional. Entourer les situations vécues et vous avez gagné. Pour cela, vous avez le choix entre un grand nombre de circonstances habituellement connus des clients de la SNCF. Certaines ont même été estampillées « bonus » dont celui devenu habituel depuis quelques années « feuilles mortes ».

Mais c’est aussi avec une certaine ironie que le concept est présenté. Référence est faîte à l’Etat et à la région vers qui les voyageurs sont invités à faire connaître leurs problèmes du quotidien ferroviaire avec le hashtag #bingodutrain.

Une nouvelle façon de faire connaître les dysfonctionnements répétés aux conséquences dramatiques pour les habitants.

Pour EELV, une autre façon de tacler Emmanuel Macron et Xavier Bertrand

Ce tract a surtout une vocation politique. Le verso est davantage tourné vers les revendications politiques du groupe écologiste régional. Dénonçant les mauvais chiffres du transport ferroviaire régional notamment avec 11 000 TER supprimés au cours de l’année 2022, ils en profitent aussi pour rappeler leur opposition à l’ouverture à la concurrence tant souhaitée par Xavier Bertrand. Selon le président du conseil régional, cette solution est la panacée pour régler son compte à la SNCF qui est sa bête noire.

Pour les élus écologistes, l’investissement du réseau est la priorité, bien avant l’ouverture à la concurrence. Le sujet pourrait de nouveau faire parler de lui à la prochaine séance plénière du conseil régional.

Stéphane Baly, élu écologiste à la mairie de Lille et à la MEL a d’ailleurs eu l’occasion de mettre le bingo du train dès son lancement.

Cette initiative aura certainement fait sourire les voyageurs pendant quelques minutes avant de se rappeler le stress vécu au jour le jour.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2023. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentBrest- LOSC (0-0): et ça continue, encore et encore…
Article suivantXavier Bertrand en opposition avec les patrons LR sur la réforme des retraites

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici