Accueil Sports Rencontre avec Christian Leleu, président de l’association Hauts de France Terre de...

Rencontre avec Christian Leleu, président de l’association Hauts de France Terre de Vélos

228
0

Le cyclisme fait partie de l’histoire de notre Flandre. Nombre de personnes font des pieds et des mains au quotidien pour faire exister cette histoire comme Christian Leleu, président de l’association Hauts de France Terre de Vélos. Il nous parle de son action récurrente pour que le vélo entre dans l’Histoire de la région.

MDN: pouvez vous vous présenter ainsi que votre association?

Les Hauts de France sont une grande région de Cyclisme. Par ses épreuves, par ses champions, par ses manifestations cyclistes de masse, par ses équipes professionnelles. 

Mais aussi et cela est peut être moins mis en valeur par les nombreux constructeurs de Cycles qui ont existé dans la région (Bertin, Dangre, Delcroix, Leleu, Motobécane, Nord France, etc….).Aujourd’hui les constructeurs dans la région sont rares mais il en existe encore (O2 Feel, Origine) et sont en plein développement. 

Aucun lieu mettant en valeur tout ce patrimoine cycliste régional n’existe dans la région. Cela existe en Belgique, dans d’autres régions de France mais pas dans les Hauts de France.

En tant qu’ancien dirigeant des Cycles Leleu, j’ai créé en Novembre 2021, l’association Hauts de France Terre de Vélos qui compte aujourd’hui 65 adhérents et près de 70 sympathisants.  Elle a reçu le soutien des entreprises régionales liées au Cyclisme.

bâtiment Leleu années 80-90

Elle communique par l’intermédiaire de sa page Facebook, sa page Linkedin et ses bulletins d’informations mensuels.

Cette association a pour objet de promouvoir et valoriser le patrimoine industriel (passé et futur) et sportif du vélo dans les Hauts de France. Elle a pour but de fédérer, en un seul lieu, les collectionneurs d’objets cyclistes et de vélos, les amateurs de vélos anciens ou actuels et l’activité industrielle ancienne ou actuelle ou future du vélo dans les Hauts de France.

« L’objectif est d’ouvrir une « maison du vélo » lieu de rencontre et de partage sur le vélo dans les Hauts de France »

Depuis sa création en 16 Mois, l’association comptabilise:

– 18 Expositions (en Mairie, dans des entreprises, pour le Tour de France, pour les journées du patrimoine etc….)

– 8 Présentations et Conférences

– l’objet de 11 Articles de Presse (VDN- Le Cycle- BFM- Radio Cyclo)

MDN: vous organisez une grande manifestation le 2 avril 2023, « le ch’ti vélo rétro tour », en quoi cela consiste t’il et quelles sont vos motivations? 

La première grande manifestation internationale Vélo Vintage dans les Hauts de France aura lieu le 02/04/2023 à Forest sur Marque. Nous voulons montrer l’importance du patrimoine industriel  cycliste qui a existé dans la région, au même titre que le textile ou le bassin minier.

Deux parcours de 15 et 40 kilomètres sont disponibles. Mais d’autres animations viendront égailler ce week end:

  • Expo Vélos du patrimoine industriel des Hauts de France
  • Dédicaces de personnalités régionales
  • Expo miniatures Vélos, Timbres liés au vélo
  • Concours de la plus belle tenue et monture des Hauts de France
  • Ateliers Sécurité, Electrification, Réparations

Tout ceci en présence de Laurent Desbiens, maillot Jaune du Tour, vainqueur d’étape sur le Tour, Vainqueur des 4 jours de Dunkerque. Il remettra les prix aux vainqueurs et inaugurera un rond point à son nom.             

MDN: la région est terre de vélo. Les pouvoirs publics en ont ils suffisamment conscience? êtes vous aidé par des collectivités?

Tous les institutionnels trouvent le projet très intéressant mais l’association ne vit que par ses adhérents et ne reçoit aucune aide des collectivités.

Seules quelques mairies ont joué le jeu en nous faisant connaitre (Wattignies, Forest sur Marque, Hellemmes).

« aucune institution ne nous a fait de propositions concrètes pour étudier notre projet de maison du vélo »

MDN: le vélo est enfin vu comme un mode de déplacement utile particulièrement dans les grandes métropoles. Qu’en est il dans les grandes villes de la région? cela commence t’il à se développer et devenir un réflexe pour les habitants des villes?

Le développement du vélo en ville dans les Hauts de France est certes un argument aujourd’hui politique et écologique, un vrai besoin de la population. Malheureusement les infrastructures ne suivent pas ou sont mal adaptées contrairement à nos voisins belges ou d’autres villes françaises (Strasbourg , Nantes…). 

Cycliste moi même, j’ai renoncé depuis longtemps à emprunter les pistes cyclables de la région par leur manque d’entretien ou leur inadaptation à la pratique du vélo.

Circuler à Lille en Vélo relève du plus grand danger.

MDN: un dernier mot pour nos lecteurs

A tous ceux qui utilisent un ancien vélo, qui aiment le patrimoine industriel, qui veulent participer à notre aventure, qui veulent que les choses évoluent et qu’une maison du Vélo voit enfin le jour dans les Hauts de France, vous pouvez nous rejoindre en adhérent à l’association.

L’adhésion de 10 Euros à l’association peut se faire en ligne en cliquant sur ce lien.

Pour tout contact: hdfterredevelos@gmail.com ou 06 76 75 22 19

Crédits photo : DR

Le miroir du Nord 2022. dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentL’abbé Bouly, le radiesthésiste qui inspira Hergé
Article suivantDeuxième de Ligue 1, Lens a bien profité de la trêve

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici