Accueil Culture La Flandre à l’honneur Au Mans, Tours et Angers avec l’exposition « l’étoffe...

La Flandre à l’honneur Au Mans, Tours et Angers avec l’exposition « l’étoffe des Flamands »

132
0

On aurait bien voulu accéder à cet événement dans nos territoires flamands… Aborder la Flandre et ses textiles était pourtant une évidence pour notre culture régionale. Dommage.

Fruit d’un partenariat entre les musées du Mans, de Tours et d’Angers, “L’étoffe des Flamands” est la première exposition croisant la peinture et l’art du vêtement aux Pays-Bas au XVIIe siècle.

Le commissariat scientifique en a été confié à Alexandra Bosc, conservatrice du patrimoine, spécialiste renommée de la mode et du costume.

L’étape du Mans a bénéficié du soutien exceptionnel du musée du Louvre ; des pièces textiles extrêmement fragiles venant des musées des Pays-Bas sont également exposées.

Le parcours aborde, de manière très large, des questions sociales, commerciales, économiques et même philosophiques propres aux Pays-Bas de cette époque. Les vêtements et la mode ne sont pas considérés du seul point de vue de l’histoire des formes mais étudiés en tant qu’expression des problématiques propres à la société néerlandaise du XVIIe siècle.

L’exposition s’interroge sur la relation au vêtement entretenue non seulement par les élites mais aussi par les classes sociales plus modestes, en étudiant leurs modes de production, de commercialisation et de consommation dans la société néerlandaise du XVIIe siècle. On insiste aussi tout particulièrement sur trois industries « locales » liées à la production textile, particulièrement florissantes pendant la période, et qui connurent à l’international un succès commercial considérable.

  • La dentelle,
  • le lin, en particulier à Haarlem,
  • le drap de laine, à Leyde.

Des dates d’exposition jusque 2024

Le partenariat entre les trois musées est noué jusque 2024.

  • Du 22 octobre 2022 au 29 janvier 2023, au musée de Tessé, au Mans,
  • du 9 juin au 2 octobre 2023, au musée des Beaux-Arts de Tours,
  • de juin à septembre 2024, au musée des Beaux-Arts d’Angers.

Si vous ne pouvez pas vous rendre à l’une de ces expositions, un catalogue vous est proposé au prix de 25 euros (144 pages et 123 photos couleur).

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentJules Appourchaux, artisan de la sécurité sociale contre le chômage
Article suivantPlus que deux jours pour faire d’Arras, le plus marché de Noël

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici