Accueil Société Match France- Maroc: le préfet de région ne pose aucune limite d’aller...

Match France- Maroc: le préfet de région ne pose aucune limite d’aller et venir

232
0

Ce soir, à 20 heures, se déroulera le match de coupe du monde France Maroc. Cette demi finale historique pour le pays du Maghreb fait craindre le pire en terme de sécurité et de violence. Leurs “supporters” ont provoqué de nombreux actes de violence ou encore blessé de nombreux policiers. A Lille, plusieurs quartiers ont été mis à mal et 13 policiers ont été blessés.

Gérald Darmanin a annoncé que 10 000 membres des forces de l’ordre seraient sur le terrain dont 5000 à Paris. Quelles sont les directives du premier représentant de l’Etat dans la région?

Le préfet appelle “l’ensemble des supporters à la responsabilité”

Le préfet de région a communiqué à destination des supporters qui se rendraient dans les rues ce soir.

Pour assurer la sécurité des biens et des personnes, il a émis deux interdictions quant à la vente et utilisation d’artifices. Soyons un peu moqueur mais le préfet de région comprend il les mortiers dans l’interdiction de vente des artifices?

Cela semble bien léger en comparaison des conséquences des actes de violence perpétrés par les soutiens marocains.

Des interdictions bien plus conséquentes lors des matchs de derby

Le niveau de restriction de liberté instaurée par le préfet de région est à la hauteur du niveau de conscience des violence de Gérald Darmanin. Hier à l’assemblée nationale, il a minimisé largement le danger que représentait les supporters marocains lors du dernier match. Interrogé par une député RN, il indique que des dégâts minimes ont eu lieu à Paris et que par conséquent les effectifs de police étaient adaptés lors du match Algérie Espagne.

Il demande même à la députée de ne pas être rabat-joie et de se réjouir de la fête des supporters marocains.

Ce discours et les mesures préfectorales sont bien différents lors de matchs de ligue 1 considérés à risque. Lors du dernier derby entre Lille et Lens en avril 2022, le préfet avait tout bonnement limité le nombre de supporters lensois pouvant se déplacer en terres lilloises. En octobre dernier, Jacqueline Maquet, députée de la 1ere circonscription du Pas De Calais avait écrit elle même au préfet pour empêcher une mesure si drastique.

Or, ce type d’interdiction touche pourtant une liberté fondamentale: celle de la libre circulation. Sans compter des dégâts beaucoup moins conséquents voire inexistantes et des violences contre les forces de l’ordre sans commune mesure.

Mais la préfecture n’est que le bras armé du ministre de l’intérieur qui ne voit dans les critiques relatives aux marocains que du racisme. Encore une illustration du deux poids deux mesures du ministre de l’intérieur.

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentGérald Darmanin porte plainte contre Adrien Quatennens pour diffamation
Article suivantLa plate-forme multimodale de Dourges est mise en service en 2003

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici