Accueil Politique Fabien Roussel en conflit avec ses collègues de la NUPES

Fabien Roussel en conflit avec ses collègues de la NUPES

254
0

La NUPES, coalition formée par les mouvements politiques de gauche dans le cadre de la présidentielle, connaît quelques embuches depuis ses débuts. Hier, c’est Fabien Roussel, député de la 20eme circonscription du Nord qui illustre au mieux ces couacs et positionnements politiques divergeants.

Le député communiste du Nord clashe l’écologiste Sandrine Rousseau

Le sujet des sources énergétiques occupe la une de la presse mais est aussi une des préoccupations des politiques. La France s’illustre de nouveau dans la médiocrité par de possibles coupures d’électricité dans les semaines à venir. Qui est responsable? Quid de l’impact de la fermeture des centrales nucléaires? L’avis des responsables des différents groupes de gauche divergent. Pour les écologistes, place doit être faite aux énergies alternatives comme l’éolien et à l’arrêt du nucléaire.

Alors quand Sandrine Rousseau parle de sa position sur le nucléaire sur un plateau télé, le responsable communiste n’hésite pas à être direct et critique.

Selon lui le raisonnement de l’écologiste n’a pas de base scientifique. L’ex vice-présidente de l’université de Lille a pourtant une formation en économie et a dispensé des cours sur l’environnement. Pas suffisant pour le nordiste.

Fabien Roussel masqué par une députée LFI de Seine Saint Denis sur twitter

Hier encore, autre guéguerre, cette fois ci avec Nadège Abomangoli, députée LFI de Seine Saint Denis. Ces deux-là n’auront plus contact via twitter, la députée née au Cameroun a masqué le compte du communiste.

On n’en connaît pas le motif mais compte tenu de l’heure du post, cela peut concerner l’attaque évoquée plus haut contre Sandrine Rousseau.

Ce n’est pas la première fois que cette députée critique le député communiste. Elle lui reproche notamment ses positions dites conservatrices sur le travail et de défendre les forces de l’ordre.

Haro sur l’intervention de Caroline Fiat (LFI) à la place du RN sur la réintégration des personnels non vaccinés

Dans le cadre de sa niche parlementaire, le RN a déposé la proposition de loi de Caroline Fiat, députée LFI sur la réintégration des personnels non vaccinés. Cet exercice nécessitait de changer de rapporteur et d’y mettre un député de leur groupe. Mais ce fut un refus général lors de la commission qui s’est tenue hier. Caroline Fiat prend donc seule cette responsabilité, qu’elle a accepté. Selon elle, si on lui laisse le temps de défendre à nouveau cette proposition, elle l’accepte.

Les invectives n’ont pas tardé. Renaissance, groupe de la majorité présidentielle, voit dans cette manoeuvre, un nouveau rapprochement entre les extrêmes. Mais ils n’ont pas été les seuls à réagir. Fabien Roussel a indiqué son désaccord de manière rapide.

Cela aurait il eu un impact? Nous apprenons que dans la matinée, LFI a retiré sa proposition de loi.

Les oppositions au sein de la NUPES sont réelles. Tous les sujets d’actualité sont concernés. Fabien Roussel est apparu rapidement hors norme dans cette coalisation où LFI et les écologistes provoquent de plus en plus de remous de par leur comportement et positionnement politique. François Ruffin est regardé de près. Suivant la ligne Roussel particulièrement sur les aspects sociaux et la notion du travail, il semble à part dans ce marasme gauchiste proche du ridicule.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLille: les supporters marocains font la fête à coups de dégradations et tirs de mortier
Article suivantConsommation: des prix moins élevés que la moyenne nationale dans le Nord Pas De Calais mais une augmentation plus soutenue

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici