Accueil Société La préfecture du Nord appelle à abandonner vos armes mais oublie le...

La préfecture du Nord appelle à abandonner vos armes mais oublie le territoire de la MEL

241
0

C’est le dernier jour pour rendre les armes…l’Etat a annoncé un peu précipitamment une opération permettant à chacun de venir déposer les armes qu’il possède. En cause, un recensement de 2 millions (on ne sait comment il a été effectué) d’armes possédées mais non déclarées. Les pouvoirs publics vous incitent donc à vous en séparer ou les déclarer.

Cette opération est une action de plus contre la détention d’arme comme le fait de rendre plus contraignant l’inscription à un stand de tir.

7 lieux fixés par la Préfecture du Nord

Voici les lieux de dépôt des armes abandonnés et d’enregistrement simplifié choisis:

Le territoire de la Sambre Avesnois est particulièrement visé. La répartition des lieux choisis semble peu académique.

La préfecture du Pas De Calais a choisi un tout autre fonctionnement qui semble plus logique. Elle a choisi des grandes villes par arrondissement. Arras, Lens, Marquise, Saint Omer et Ecuires pour le Montreullois avaient été retenues.

qui a oublié le territoire de la MEL

Les lieux fixés pour l’opération peuvent surprendre. Certains sont situés en pleine campagne. Mais surtout, aucune ville ne se trouve sur le territoire de la métropole européenne de Lille (MEL). Hors nombre de grandes villes de la métropole lilloise sont confrontées à un ensauvagement et une criminalité prégnantes. Le classement des villes les moins sures ne fait pas référence à Roubaix située dans les dernières places? Oubliée également Tourcoing, Wattrelos. Or, ce sont là que se sont déroulés des attaques à mains armées, des blessures par arme. Il y a un mois, un salon de thé de Tourcoing subissait des tirs d’une arme lourde. Toujours dans la même ville, en mars, une fleuriste était braquée pour sa caisse. A Calais, deux hommes de Tourcoing et Wattrelos tirent sur un trafiquant de drogues. Il y a une semaine, à Roubaix était saisie un pistolet automatique par la police.

Nouvelle mesure de restriction de liberté et de contrôle

Pendant que les honnêtes citoyens français sont appelés à rendre les armes dans un contexte de criminalité toujours de plus en plus, la racaille des cités n’est pas inquiétée. La gendarmerie, particulièrement dans le Nord n’a t’elle pas des tâches plus importantes à effectuer? Sachez que pour récupérer ces armes, tous les moyens sont mis en place. La gendarmerie peut même se déplacer chez vous pour effectuer l’opération. Les forces de l’ordre se plaignent constamment de manque de moyens. Cette opération serait elle plus importante que de protéger les français dans la rue? Dans leur propre maison?

Toujours plus de contrôle, de moins en moins la faculté de posséder les outils utiles pour se défendre dans une société d’hyper violence qui s’accélère de jour en jour. Malgré cela, l’opération est un franc succès. Sans se rendre compte que très peu d’opérations sont menées dans les cités où des centaines d’armes dormiraient sans que leurs propriétaires ne soient inquiétées. Encore une façon d’acheter la paix sociale des cités. Tout comme les français ont porté docilement un masque ou se sont fait à de multiples reprises vacciner, ils acceptent de se démunir d’un dernier outil de défense.

Nous vous invitons à lire la tribune libre de nos collègues de Breizh info à ce sujet.

Crédit photo: PIXHERE

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentEolien : entretien avec Sioux Berger romancière : « L’objet de ce roman est de lancer l’alerte, et non de remplacer le travail des chercheurs »
Article suivantI-Média 421 Révolte en Chine : « Non aux tests PCR ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici