Accueil Société Au lycée Watteau de Valenciennes, des élèves en sortie scolaire dans un...

Au lycée Watteau de Valenciennes, des élèves en sortie scolaire dans un camp de migrants de Calais

884
2

C’est une initiative peu conforme d’une professeure du lycée Watteau de Valenciennes : une sortie scolaire dans un camp de migrants à Calais. Les élèves invités sont issus de la classe préparatoire littéraire. Voici la note du lycée qui a fait bondir certains parents:

Une enseignante, militante pro-migrants

Au lycée Watteau, cette action de rencontre entre élèves et migrants n’est pas nouvelle. En décembre 2021, déjà, Sophie Djigo envoyait des élèves d’hypokhagne dans le même lieu. Auteure d’ouvrages sur la question migratoire, elle a créé Migraction 59 avec son époux comme raconté dans cette vidéo.

Le but de son association est de venir en aide aux migrants et notamment par la recherche de familles qui volontairement accueillent ces personnes à leur domicile le temps d’un weekend.

Dans le cadre de son action au lycée en tant que professeure, elle a le plein soutien de l’établissement qui, il y a un an, avait affrété un bus pour porter des dons alimentaires.

Sur son site internet, l’établissement est beaucoup plus silencieux.

Le mouvement Reconquête demande l’arrêt de la propagande gauchiste à l’école

C’est par l’intermédiaire du réseau Parents Vigilants, monté par les équipes Reconquête, mouvement d’Eric Zemmour, que cette information a fuité.

Le communiqué de presse reprend les idées développées par Eric Zemmour lors de la campagne présidentielle. Selon lui, l’école ne doit pas être un lieu de propagande envers les enfants. Seule l’instruction doit trouver sa place au sein des équipes pédagogiques de l’éducation nationale.

A l’heure où le niveau scolaire des élèves devient critique, plaçant la France derrière certains pays moins développés comme la Turquie quant à la connaissance des mathématiques ou de l’écriture du français, les parents attendent un retour de l’instruction. Ces derniers n’attendent pas de l’éducation et une intrusion dans le mode de pensée de la famille.

Ce type d’action purement propagandiste est tolérée par beaucoup d’écoles, beaucoup de responsables de l’éducation nationale, prompts à ne pas déplaire à la bien-pensance.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentArras: le début de la programmation du Main Square Festival ne fait pas l’unanimité
Article suivantPaul Duez, le juriste droit dans ses bottes

2 Commentaires

  1. Le lycée est fait pour instruire et non pour manipuler.
    L’éducation nationale est 27eme au classement,les professeurs feraient mieux de faire leur travail plutôt que de faire de l’humanitaire pendant les heures de cours.
    C’est honteux!
    Une professeure ultra gaucho qui ne fait rien d’autre que de la manipulation.
    Si elle aime tant les migrants qu’elle aille sur place comme d’autres l’ont fait plutôt que de prendre notre pays pour un camp de migrants.

  2. Bravo madame!
    Il me semble que la classe préparatoire, ce sont des étudiants majeurs et qu’ils ne sont pas obligés de participer donc ce n’est pour moi pas de la propagande…et vu la bêtise des jeunes d’aujourd’hui, à toujours s’admirer dans le miroir, et se sentant le droit de tout demander à leurs parents sans jamais faire quoi que ce soit pour le mériter alors si cette prof peut insuffler une envie d’aider et une prise de conscience vers la solidarité, je dis bravo !!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici