Accueil Politique IVG: des députés RN de la région favorables à son inscription dans...

IVG: des députés RN de la région favorables à son inscription dans la Constitution

100
0

Les sujets de société sont d’actualité. Corrida, fin de vie dans la dignité, les Français sont régulièrement les spectateurs des débats animés sur les chaînes d’infos en continu ou dans l’hémicycle de l’assemblée nationale (AN).

Un autre sujet, souvent revendiqué par les mouvements de gauche et les féministes est de nouveau sur le devant de la scène: l’interruption volontaire de grossesse. En 2022, l’IVG a connu plusieurs évolutions lors de l’adoption d’une loi publiée au journal officiel le 3 mars.

  • Allongement de 12 à 14 semaines de grossesse du délai de recours à l’interruption volontaire de grossesse,
  • pratique des IVG chirurgicales étendue aux sages-femmes dans les hôpitaux,
  • création d’un répertoire de professionnels pratiquant l’IVG.

Mais cette fois, c’est le rassemblement national qui se distingue. Marine Le Pen est favorable à l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution. Elle reprend la proposition du groupe LFI qui sera présentée le 24 novembre et qui fut confirmée par le groupe Renaissance. Aurore Bergé, présidente du groupe de la majorité présidentielle à l’AN, argumentera en ce sens quelques jours plus tard. Surprenant de la part d’un mouvement jugé conservateur par certains ? Ou n’est pas un nouveau signe d’ouverture vers plus de progressisme ?

Des motivations distinctes de celles de LFI et de Renaissance

Les groupes LFI et Renaissance souhaitent voir inscrire le droit à l’IVG dans la constitution. Ils considèrent que ce droit ne peut être remis en cause. Pour Marine Le Pen, députée du Pas-De-Calais, cette inscription permettrait de ne pas pouvoir revenir sur les principes posés par la loi. Elle vise notamment la durée de 14 semaines qui ne pourrait être allongée. Elle fait aussi référence à la clause de conscience existant pour le personnel médical. 

La reconnaissance de cette loi dans la Constitution serait un rempart contre de nouvelles dispositions qui ouvriraient davantage les portes de l’IVG.

De nouveau, Marine Le Pen ménage le chèvre et le chou

Cette argumentation relève d’un exercice d’équilibriste dans un mouvement aux convictions parfois bien différentes. Le RN compte encore des militants et électeurs catholiques traditionnalistes. Pourtant ces derniers ont fait l’objet d’une attaque brutale portée par Marine Le Pen elle-même en février dernier. Ils avaient d’ailleurs regardé de près le vote de la loi de février dernier de celle qui était encore présidente du parti. Elle s’était positionnée défavorablement à l’allongement de 12 à 14 semaines de grossesse du délai de recours à l’IVG. Ce fut un grand ouf de soulagement pour la frange catholique.

Mais le RN compte aussi beaucoup de sympathisants, élus et cadres progressistes notamment issus de la communauté homosexuelle. Marine Le Pen ne les oublie pas. Cet appel à suivre le mouvement de l’inscription de l’IVG dans la Constitution est aussi un moyen de les rassurer. Lors du vote de la loi en février dernier, sous leur mandat précédent, trois députés de la région étaient curieusement absents. Bruno Bilde, Ludovic Pajot et Sébastien Chenu n’ont pas participé à ce vote symbolique.

Caroline Parmentier, députée de la 9eme circonscription du Pas-De-Calais et ex-journaliste au journal catholique Présent n’a t’elle pas inauguré un buste de Simone Veil pour débuter son mandat de députée? Simone Veil, symbole de la lutte pour le droit à l’avortement.

Cette manifestation a fait parler dans les rangs plus radicaux du RN notamment quant au manque de convictions de la nouvelle députée. En 2018, dans Présent, elle comparait l’IVG à « un génocide d’enfants français au service du grand remplacement ». Il y a effectivement changement de point de vue voire de vision de l’esprit. Une manière de tenter d’effacer son passé journalistique pouvant être embarrassant pour Marine Le Pen habituée aux chasses aux sorcières dans ses propres rangs.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentTirage des 32emes de finale de la coupe de France de football: Cassel et Loon Plage toujours dans la danse
Article suivantCold et dark wave, DaGeist, le groupe électro qui monte, qui monte…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici