Accueil Environnement Eolien : pour le patron de Siemens Energy, l’éolien est une contrainte

Eolien : pour le patron de Siemens Energy, l’éolien est une contrainte

179
0

Siemens Energy est une entreprise allemande spécialisée dans la fabrication de centrales électriques notamment thermiques. Mais elle produit également de l’énergie renouvelable notamment éolienne via sa participation dans Siemens Gamesa Renewable Energy. L’entreprise est l’une des plus importantes dans la construction des éoliennes. Malgré cela, son PDG, Christian Bruch, a indiqué il y a quelques jours le désagrément de cette source d’énergie.

Un approvisionnement rendu plus compliqué aux conséquences néfastes pour les actionnaires

Christian Bruch, tout en croyant à l’éolien, s’inquiète de l’approvisionnement rendu difficile pour la construction des éoliennes. Il a déclaré sur le plateau de la chaîne américaine CNBC: « N’oubliez jamais que les énergies renouvelables comme l’éolien ont besoin, en gros, de 10 fois plus de matériaux [par rapport] à ce dont les technologies conventionnelles ont besoin ». Ce problème serait donc structurel et propre à l’éolien.

Le contexte international subi depuis plusieurs mois a complexifié le processus.

Le patron de Siemens Energy a donc pris une décision radicale. Dans un communiqué de presse, il a annoncé « En raison de l’aggravation de la perte et des défis auxquels l’entreprise est confrontée aujourd’hui et au cours de l’année à venir, le conseil exécutif de Siemens Energy suggérera au conseil de surveillance de ne pas proposer de dividende pour 2022 lors de son assemblée annuelle des actionnaires en février 2023« .

Annonce rare qui fait suite aux résultats annoncés par le groupe qui a subi une perte nette de 34% de son bénéfice annuel. Le titre de l’action a donc connu, vendredi dernier, une chute importante de 2,2% à la bourse de Francfort.

Le PDG de Siemens Energy reste cependant optimiste vis à vis de l’éolien

Malgré ces difficultés à la fois techniques et financières, Christian Bruch se veut serein sur l’avenir de l’éolien. Selon lui, la transition énergétique ne peut se faire faire sans les éoliennes. Mais il prévient sur la nécessité de régler le problème de l’approvisionnement. Pour cela, l’éolien doit être vu comme un processus industriel global.

Le dirigeant déclencherait une bombe en remettant en cause l’énergie éolienne. Les intérêts financiers des sociétés comme Siemens energy sont bien supérieurs aux intérêts de la transition énergétique. Cependant, ses déclarations sont tout de même significatives. Elles constituent tout de même une alerte pour ce secteur déjà fortement critiqué et donc l’expansion est remise en cause qu’elle soit terrestre ou maritime.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLa Coupe du Monde 2022. Quid des joueurs nés dans la région? Pouvons nous dormir tranquille?
Article suivantCorse: Corsica Libera acte une motion de solidarité avec le FLNC

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici