Accueil Société Mickael, en situation de handicap, appelle à l’aide. Les pouvoirs publics sont...

Mickael, en situation de handicap, appelle à l’aide. Les pouvoirs publics sont absents

196
0

Mickael Colmant a 29 ans et habite La Bassée dans le Nord. Il est atteint d’une maladie orpheline depuis la naissance. Il connaît de réelles complications depuis ses 12 ans. Il est victime, depuis, de très lourdes complications physiques depuis ses 17 ans. Le souhait de ce jeune homme: être indépendant et avoir un véhicule adapté pour se déplacer. Actuellement, sa maman qui habite à plusieurs dizaines de kilomètres de La Bassée est obligée de l’aider pour toutes les démarches utiles.

Pour cela, il a besoin de 20 000 euros, une certaine somme évidemment qu’on pourrait imaginer facilement déboursable par plusieurs collectivités publiques. Mais après des années de tentative, rien n’y fait. Les services se renvoient la balle, les élus sont aux abonnés absents.

Mickael a donc décidé de médiatiser sa situation et lancé une pétition. Il a même engagé une grève de la faim depuis plusieurs semaines.

Un renvoi de balles permanent entre organismes sociaux et collectivités publiques

Mickael a établi la liste des organismes vers lesquels il s’est tourné pour obtenir une aide financière.

Les réponses de ces organismes semblent hallucinantes à notre époque où les messages bienveillants envers les personnes en situation de handicap sont monnaie courante. Pas de prise en charge spécifique par Ilévia, le transporteur de la MEL. Quant au handipôle, dépendant d’Ilévia, les conditions d’utilisation sont très restreintes. Pas de courses possibles, obligation de réservation préalable. La maison départementale pour les personnes handicapées pourrait prendre en charge l’aménagement du véhicule mais pas la voiture elle-même.

Ces organismes préfèrent payer des déplacements en taxi que de rendre un homme indépendant.

Des politiques silencieux

Mickael a également établi la liste des personnalités politiques vers lesquelles il a expliqué sa situation. Et tout comme pour les collectivités et organismes publics, ce fut un flop. Il est allé jusqu’à écrire au Président de La République. Il a sollicité l’aide de de Sébastien Peytavie, député de gauche de Dordogne, lui-même en situation de handicap.

Plus près de nous, il a expliqué son cas au président de la métropole européenne de Lille dont dépend La Bassée. Ne parlons même pas de Frédéric Cauderlier, maire de La Bassée, qui n’a même pas daigné répondre même poliment à Mickael. Le jeune député de sa circonscription, Victor Catteau a aussi été mis dans la boucle.

Appel à solidarité lancé par Radio Plus où Mickael est bénévole

Malgré sa situation, Mickael parvient encore à donner de son temps aux autres. Il est animateur bénévole pour Radio Plus que vous connaissez par le partage de l’heure flamande, émission consacrée à la culture flamande.

Nous pouvons aussi y entendre l’émission « nos années 90 » que Mickael anime. Comme l’explique ce visuel mais aussi cet entretien, la situation du jeune homme est désespéré et aucune institution publique et politique ne semble y être sensible.

Y sont relayés les moyens de faire un don à Mickael qui à ce jour n’a récolté qu’une somme minime.

Mickael a trouvé écho auprès de quelques personnalités dont il remercie la gentillesse. Enora Malagré chroniqueuse radio qui a relayé la vidéo de Mickael sur Instagram, mais aussi Yann Moix sur europe 1.

Alors que la majorité des élus approuve toujours plus d’argent dépensé pour des populations étrangères, l’appel de Mickael, qui ne demande qu’une aide de 20 000 euros pour dépendre moins de la société, ne trouve pas écho.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLe rond-point du Plantin à Lillers, lieu emblématique de la révolte des gilets jaunes
Article suivantUn weekend art contemporain au FRAC de Dunkerque

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici