Accueil Société Port du voile au travail, des possibilités cachées dans le Nord Pas...

Port du voile au travail, des possibilités cachées dans le Nord Pas De Calais

196
1

La Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) vient de rendre une décision importante sur la question du port du voile en entreprise. Suite à un recours formé en Belgique par une femme s’étant vu refuser le foulard, la Cour a estimé que l’employeur pouvait bien interdire à une femme de porter le voile au travail. Dans un communiqué de presse, elle précise que cela doit se faire sans discrimination. Il est nécessaire que la politique de neutralité soit inscrite dans le règlement, et cette interdiction de manifester ses opinions religieuses ou philosophiques « s’applique généralement et sans distinction à tous les employés ».

Par conséquent, si les femmes peuvent manifester leur conviction religieuse musulmane sur leur lieu de travail, cela relève d’une volonté manifeste des entreprises. Quelques entreprises permettent aux femmes de travailler avec le voile voire même parfois avec le hijab. Voici une sélection non exhaustive des offres d’emploi dans le Nord Pas-De-Calais.

Ces comptes ressemblent à des intermédiaires entre entreprises peu scrupuleuses quant au respect de la laïcité au travail et des femmes souhaitant exhiber leur religion dans un cadre public.

Des comptes dédiés sur les réseaux sociaux

Facebook et twitter contiennent des comptes mettent en avant des offres d’emploi permettant aux femmes portant le voile. Ce sont souvent des comptes tenus par des particuliers où les bons plans s’échangent. Des musulmanes s’inscrivent, demandent de l’aide pour travailler avec un voile.

Sur facebook, le compte « Je peux travailler avec mon voile et faire ma prière ici et là » est quotidiennement actif. Idem du côté du compte twitter Job Hijab France qui alimente les offres dans toute la France.

Des entreprises privées seraient concernées

Plusieurs offres sont mises en avant comme celles-ci dans la région. Elles concernent le secteur privé.

Sitel est une entreprise internationale qui notamment propose des prestations de centres d’appels externalisés située à Wasquehal. Quant à Noorthx, il s’agit d’un magasin de décoration de moyenne gamme. Dans les 2 cas, il s’agit de postes sans contact clientèle.

Sur leur site internet respectif, aucune mention du port du voile autorisé.

L’annonce pour l’entreprise Sitel est encore présente sur le réseau social professionnel Linkedin. Jobhijab a créé un compte également sur cette plateforme.

Idem du côté de 2 organismes répertoriées par le compte facebook « je peux travailler avec mon voile et faire ma prière ici et là ». Sur une liste d’environ une centaine d’entreprises ouvertes à cette possibilité, 2 sont présentes dans le Nord.

A noter que les offres ne seraient pas nombreuses par rapport aux possibilités offertes en Ile de France ou même à Lyon ou Grenoble. Un message assez récent du groupe Je peux travailler avec mon voile et faire ma prière ici et là le confirme.

Beaucoup de ces femmes se tournent alors vers le travail à domicile. Dans ce cadre ci également, l’échange de bons plans est de mise. Formations payées par pôle emploi, recrutement dans des entreprises autorisant le télétravail à 100%.

Le secteur associatif subventionné concerné

Selon les groupes dédiés, des postes sont ouverts aux musulmanes pratiquantes. Ceci même dans le secteur public où la laïcité est un des socles de fonctionnement. Nous avons pu détecter 2 offres.

– Il y a quelques semaines, dans le quartier de Lille Sud pour un poste en service civique en tant qu’animatrice.

Après renseignements pris par une lectrice, il a bien été confirmé par le centre social lui-même que le voile était accepté. Quant à la mairie de Lille, interrogée à plusieurs reprises, aucune réponse ne nous été apportée pour confirmer ou infirmer cela. Les municipalités financent les centres sociaux.

Dans un centre social de Tourcoing où l’annonce est bien en cours sur sa page facebook.

Là encore, évidemment, aucune référence à la possibilité de travailler avec le voile ce qui serait, dans un établissement public contraire à l’obligation de neutralité du service public.

Plusieurs types d’organisations existent donc jouant le rôle d’intermédiaire entre employeurs et femmes musulmanes pratiquantes recherchant un emploi. Porter le voile sur son lieu de travail est permis dans le secteur privé. Mais les entreprises semblent cacher cette permission. Leur réputation serait-elle en jeu si leurs clients connaissaient cette largesse?

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLe super cross de Bercy délocalisé à Villeneuve-d’Ascq, un énorme raté
Article suivantIl y a 1 mois, Lola disparaissait. Qu’en est il de sa meurtrière algérienne?

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici