Accueil Éphéméride Le préfet Michel Desmet admet que les C.R.S. ont volontairement gazé des...

Le préfet Michel Desmet admet que les C.R.S. ont volontairement gazé des enfants

167
0

Né à Dunkerque, Michel Desmet intègre la préfectorale en 1984. Préfet de la Somme, il assume la responsabilité d’une bavure policière.

Le 15 novembre 1994, il avoue la vérité aux familles de harkis amiénois qu’il reçoit. Oui sans qu’aucune provocation n’ait eu lieu, les C.R.S. ont, jeté des grenades lacrymogènes par les soupiraux d’une salle close dans laquelle des enfants célébraient un anniversaire.

Crédit photo: birhanb pour Wikimedia (photo d’illustration)

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentRetour sur Aldebert en concert au Zénith de Lille
Article suivantLes préfectures du Nord et du Pas De Calais relaient un appel à projets contre le racisme et la haine anti-LGBT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici