Accueil Sports Avant de défier l’OM, Lens s’est rassuré contre Montpellier

Avant de défier l’OM, Lens s’est rassuré contre Montpellier

125
0

Et une victoire de plus ! Avant le choc à Marseille prévu ce samedi 22 octobre à 21h, les Sang et Or affrontaient Montpellier à Bollaert le week-end dernier. Malgré une performance en demi-teinte, le RCL s’est imposé grâce à ses remplaçants.

Une semaine après un malencontreux événement, le Racing recevait Montpellier samedi dernier. La première mi-temps n’allait pas rassurer le public, présent en nombre comme à chaque match (13ème guichet consécutif à Bollaert).

Une première mi-temps marquée par les erreurs techniques

Pailladins et Artésiens offraient en effet un piètre spectacle marqué par de nombreuses erreurs techniques.

Citons aussi le raté de Loïs Openda à la 35ème minute, l’attaquant belge tergiversant devant le gardien adverse après avoir reçu une merveille de passe en profondeur de la part de son coéquipier Salis Abdul Samed, toujours aussi précieux au sein du milieu de terrain lensois.

Les hommes de Franck Haise revenaient avec de bien meilleures intentions après la pause, mettant davantage d’intensité et multipliant les offensives.

Cabot et Saïd, jokers de luxe

La partie allait véritablement basculer après la 59ème minute et l’entrée en jeu de Wesley Saïd et Jimmy Cabot. Véritable dynamiteur, ce dernier mettait le feu dans la défense montpelliéraine tandis que Saïd profitait d’un mauvais geste de Téji Savanier devant la surface de réparation de Montpellier à la 67ème minute pour voler le ballon et ouvrir le score.

Hélas, les difficultés dans la finition allaient à nouveau se faire remarquer, David Pereira da Costa gâchant pas moins de trois offrandes. Comme Loïs Openda, da Costa était d’ailleurs pointé du doigt par son entraîneur après la rencontre pour ses performances médiocres du moment.

Heureusement, les échecs répétés devant les buts adverses, comme contre Lyon quelques semaines plus tôt, n’avaient pas de conséquences, la défense lensois maîtrisant parfaitement son sujet et, avouons-le, l’adversaire étant très faible et peu dangereux.

A Marseille sans Cabot, sérieusement blessé

Lens décrochait donc sa sixième victoire en six matchs à la maison, un bilan remarquable lui permettant de monter sur la troisième marche du podium de la Ligue 1 à l’issue de la 11 journée avant un « choc » au Stade Vélodrome face à l’OM.

Notons que le Racing reste sur deux superbes succès en Provence, 1-0 en 2020/2021 et 3-2 en 2021/2022.

La rencontre face à Montpellier laissera toutefois des traces et ce pour de longs mois, Jimmy Cabot ayant subi en fin de match une rupture du ligament croisé antérieur du genou, l’une des blessures les plus craintes par les footballeurs. Arrivé cet été pour remplacer Jonathan Clauss, Cabot a commencé la saison sur le banc de touche mais a rapidement montré ses capacités. Le Racing devra désormais faire sans lui.

Luc Legru

Crédits photo : capture twitter

Le miroir du Nord, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentEnseignement du néerlandais à l’école: un retard considérable
Article suivantExpulsion d’Hassan Iquioussen: la justice belge contrarie les plans de Gérald Darmanin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici