Accueil Politique Clash dans le groupe écologiste régional sur fond d’affaire Bayou

Clash dans le groupe écologiste régional sur fond d’affaire Bayou

165
0

La NUPES est fragilisée depuis quelques semaines par de nouvelles affaires de violences faîtes aux femmes. L’affaire Quatennens (La France Insoumise), du nom du député de la 1ere circonscription du Nord largement relayée par la presse s’est vu accompagnée de l’affaire Bayou. Julien Bayou (Europe Ecologie Les Verts), député d’Ile De France, était il y a encore quelques jours co-président du groupe EELV à l’assemblée nationale mais aussi secrétaire national du mouvement. Jusqu’à ce que la justice interne à EELV ne fasse le ménage par l’intermédiaire de la dérangeante Sandrine Rousseau. Dévoilant des informations privées sur le couple de Julien Bayou qui aurait harcelé moralement son ex-compagne, l’élu s’est retrouvé traîné dans la boue sans qu’aucune procédure judiciaire ne soit démarrée.

C’est donc bien la NUPES qui est concernée. Ce sont en parallèle un élu LFI et un élu EELV concernées par une affaire privée. Cependant, leur déroulement n’a pas pris la même tournure. L’épouse d’Adrien Quatennens, après le dépôt de 2 mains courantes, a fini par déposer plainte contre son mari. Celui-ci continuerait à lui envoyer un nombre très important de textos. Du côté de Julien Bayou, c’est la cellule interne d’EELV contre les violences sexuelles et sexistes qui est intervenue. Cette intervention a créé nombre de remous au sein des élus écologistes. Certains estiment que seule la justice trouve sa place dans cette affaire, critiquant l’attitude de Sandrine Rousseau. D’autres au contraire y sont totalement favorables quitte à faire une véritable chasse aux sorcières.

Karima Delli tente l’apaisement, Katy Vulsteker déçue

Cela n’a pas manqué de créer des tensions au sein des élus EELV de la région sur les réseaux sociaux. Suite à un post de Karima Delli, présidente du groupe EELV au conseil régional et députée européen, les réactions ont été immédiates notamment celle de Kary Vulsteker. La jeune élue de Tourcoing siège aussi à la région et se fait régulièrement remarquée par ses interventions qui exaspèrent souvent Xavier Bertrand.

capture écran twitter

La jeune élue s’est directement exprimée sur le sujet…sans jamais nommer Karima Delli.

La situation entre les 2 femmes sera t’elle apaisée pour la prochaine session du conseil régional qui se déroule en novembre?

Dans tous les cas, ces affaires ne vont pas aider à préserver l’alliance des gauches qui confirme son caractère éphémère et opportun.

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédent1954, Emmaüs fonde sa première communauté en région à Wambrechies
Article suivantLe professeur Amouyel du CHU de Lille recommande le retour du port du masque pour tous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici