Accueil Vie des médias L’observatoire du journalisme (OJIM) fête ses 10 ans…avec un courrier de la...

L’observatoire du journalisme (OJIM) fête ses 10 ans…avec un courrier de la police judiciaire

200
0

Nous vous partageons régulièrement des contributions de l’observatoire du journalisme qui produit un travail fourni et de qualité sur l’actualité des médias. A sa tête Claude Chollet qui avec une petite équipe analyse le profil des journalistes des médias mainstream, effectue une veille quotidienne mais aussi établit des dossiers sur des sujets d’actualité brûlants. Ce travail s’est construit au fur et à mesure des années pour atteindre le 10eme anniversaire.

Le résultat en chiffre démontre une activité régulière : plus de 5000 articles, 300 portraits de journalistes, plus de 30 infographies sur les groupes de presse, une dizaine de dossiers numériques ou papier.

10 ans, ça se fête

Pour fêter cet anniversaire significatif, une nouvelle brochure est récemment sortie : L’empire Netflix, l’emprise du divertissement. Ecrit par Edouard Chanot, ex-rédacteur en chef du média russe sputnik aux éditions de la Nouvelle Librairie. Vous pouvez la recevoir sous format numérique en faisant un don ou format papier pour un don à partir de 50 euros.

Edouard Chanot sera dans les locaux de la Nouvelle Librairie samedi 1 er octobre pour une séance de dédicaces.

Un anniversaire pas oublié par la police judiciaire

Malheureusement, cet anniversaire est quelque peu gâché par un courrier parvenu à l’OJIM expédié par la police judiciaire de Paris.

Ce courrier laisse pantois à la lecture de l’article en cause car il ne contient rien de répréhensible dans le fond ou la forme.

Ce n’est pas la première fois que l’OJIM est inquiété par ce type de courrier et demande des autorités. Signe que la liberté d’expression est en danger en France et que ce type d’actions s’applique selon que vous serez du côté des bien-pensants ou non.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLas Vegas honore Line Renaud d’une rue à son nom
Article suivantQuand la télé se fait le relai de la propagande de la théorie du genre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici