Accueil Environnement Quand les promoteurs éoliens (et les écoles) font la promotion des éoliennes...

Quand les promoteurs éoliens (et les écoles) font la promotion des éoliennes auprès des enfants

290
0

L’école est fortement critiquée depuis quelques années pour la propagande wokiste menée auprès des plus jeunes. Mais une autre forme de propagande gagne l’éducation nationale : le bienfait des éoliennes. Il a quelques jours, des enfants du Pas-De-Calais étaient conviés à découvrir un parc éolien. Autant toucher les cerveaux les plus jeunes.

Les enfants invités au bas des éoliennes

Il y a quelques jours, des enfants scolarisés dans un établissement scolaire regroupant les communes de Ligny-Thilloy, Martinpuich, Le Sars, Beaulencourt, Villers-au-Flos et Riencourt-lès-Bapaume ont découvert des éoliennes de près. Ils ont été conduits au parc des Tilleuls pour voir les 6 mâts situés sur le territoire de Ligny-Thilloy près de Bapaume.

Cette visite a été organisée par Volkswind, société à l’origine de ce parc éolien dans le cadre de son inauguration. Les habitants étaient aussi conviés. Mais les ateliers organisés par Volkswind étaient principalement destinés aux enfants. Les plus jeunes ont eu la possibilité d’apprendre à créer une petite éolienne en papier ou carton. Pour cela, l’entreprise a mis les moyens. Des salariés, en poste en tant que chefs de projets, animent ces inaugurations et prodiguent la bonne parole auprès de la population.

Ce type d’actions se démocratise comme nous l’avions vu en juillet dernier dans un autre parc éolien situé entre le Pas-De-Calais et le Nord, proche de Cambrai. Là aussi les enfants couraient autour des éoliennes. Cette fois, c’était l’entreprise Energie Team qui était à la manoeuvre.

L’éducation nationale complice

Si cette initiative a pu prendre forme, c’est aussi grâce à l’école où sont scolarisés les enfants. Comme l’indique la Voix du Nord du 16 septembre dernier, les enseignants se dédouanent de faire de la propagande. Il est vrai que les énergies renouvelables sont partie intégrante du programme des élèves en primaire. Mais de quelle manière? La transition énergétique est devenue un sujet où se développe la bien pensance éolienne…contre le nucléaire. Il devient difficile pour les parents d’être en désaccord avec ce qui est prodigué à leur enfant par l’éducation nationale.

Alors que la France se classe régulièrement dans les dernières places des classements scolaires que ce soit pour l’apprentissage des mathématiques ou de la lecture/écriture, d’autres préoccupations semblent plus importantes pour l’éducation nationale. N’oublions pas que son principal représentant, Pap Ndiaye, ministre dédié, veut mettre la priorité sur l’enseignement concernant les discriminations et inégalités.

L’environnement, encore un sujet où l’Etat s’immisce dans la vie privée et les jugements personnels qui peuvent se tenir en famille.

Crédit photo:

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLa première finale d’Intervilles oppose Saint-Amand-les-Eaux à Dax
Article suivantLe Daily Mail nous renseigne sur le principal passeur de migrants albanais localisé à Dunkerque

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici