Accueil Société Le Daily Mail nous renseigne sur le principal passeur de migrants albanais...

Le Daily Mail nous renseigne sur le principal passeur de migrants albanais localisé à Dunkerque

293
0

Les traversées en mer de Manche n’ont jamais été aussi nombreux que depuis le début d’année. A ce sujet, les relations entre les dirigeants français et britanniques sont glaciales depuis des mois. Gérald Darmanin accuse régulièrement les anglais de ne rien faire pour empêcher les traversées. Ces derniers lui rétorquent qu’ils ont respecté l’accord conclu en aidant financièrement la France dans ce problème.

Ces relations tendues font l’affaire des passeurs qui sont ceux qui permettent aux migrants de disposer des moyens pour se rendre en Angleterre. Mais les dirigeants anglais, conscients de la principale cause des traversées, viennent à nouveau de remettre le sujet sur la table avec pour objectif de taper fort sur les passeurs.

Ils sont nombreux, étrangers pour la grande majorité à organiser ces déplacements contre des mannes financières conséquentes en profitant de la situation désespérée des migrants. Le journal anglais Le Daily Mail vient de sortir une enquête sur le plus grand passeur localisé sur nos côtes. Il s’agit d’un albanais surnommé « le lion d’or » et il se trouve à Dunkerque

Un trafic bien rôdé

Les journalistes sont parvenus à s’entretenir avec lui en se faisant passer pour des personnes désirant traverser la Manche. Il leur a alors expliqué tout le processus qui allait suivre. Ils ont appris que le prix du trajet était de 4 500 £ (environ 5030 euros). Il gagnerait jusqu’à 1 million de livres sterling par semaine ! On comprend que les traversées soient de plus en plus nombreuses compte tenu de ce marché très lucratif.

Et il n’est pas seul à exercer cette activité. Il y aurait des dizaines de trafiquants plus ou moins bien organisés. Chacun souhaite alors faire régner sa loi. Les règlements de compte entre trafiquants font régulièrement la une des faits divers dans le Calaisis ou le Dunkerquois.

Cependant, cet albanais d’une quarantaine d’années, n’est nullement inquiété par la police. Il est parvenu à montrer aux journalistes qu’après une arrestation, il fut libéré dès le lendemain matin par la police.

Dunkerque fortement touchée par les trafics des passeurs

Mais l’enquête du Daily Mail nous révèle des informations stupéfiantes concernant la ville de Dunkerque et son environnement. Beaucoup de commerçants profiteraient de cette situation pour augmenter leurs revenus. Les établissements autour de la gare seraient particulièrement concernés. Les hôtels logent des migrants, des bars et cafés ouvrent désormais le dimanche, les migrants étant en nombre dans cette zone et devenant par là même « une clientèle supplémentaire ». Quant aux chauffeurs de taxi, pour 30 euros, certains feraient des courses de la gare jusqu’aux camps de réfugiés.

Une véritable économie parallèle s’est donc mise en place et qui semble bien rôdée. Tout cela doit être connu de beaucoup de services et responsables de la ville. Les choses ne sont pas prêtes de s’arrêter côté français et la problématique semble loin des esprits des dirigeants politiques dont de Gérald Darmanin, empêtré dans d’autres préoccupations.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentQuand les promoteurs éoliens (et les écoles) font la promotion des éoliennes auprès des enfants
Article suivantLa Kabylie indépendante dans Géopôles sur TV Libertés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici