Accueil Politique Gérald Darmanin chahuté à Versailles par le collectif Ibiza au son de...

Gérald Darmanin chahuté à Versailles par le collectif Ibiza au son de « ça va bien se passer »

581
0

Décidément, les personnalités politiques masculines et leurs relations avec la gente féminine font parler d’elle. La semaine dernière, Adrien Quatennens faisait la une des journaux et des réseaux sociaux suite à ses aveux quant à des coups donnés à son épouse. Ce week en, c’est Gérald Darmanin qui a fait parler de lui.

Ne pas oublier les agissements du ministre vis à vis de certaines femmes en difficulté

Le ministre de l’intérieur était présent samedi à Versailles pour soutenir la candidate Renaissance dans le cadre d’une élection législative partielle qui se déroulera dans les Yvelines dans 2 semaines. Marchant dans les rues de la très cossue ville de Versailles, il entend scander son prénom et un message bien connu du ministre: « ça va bien se passer ».

Ça va bien se passer fait référence aux propos du ministre auprès de la journaliste Apolline De Malherbe qui remettait en cause ses résultats en matière de sécurité. Le ministre avait choqué beaucoup de français, la journaliste ne s’était pas laissé faire.

Une personne présente va plus loin et parvient à lui parler. Sans se démonter, il lui évoque de manière ironique ses soucis avec la justice.  » je voulais vraiment vous remercier pour votre action sur les violences faîtes aux femmes. Moi je fais comme vous; une pipe contre un service. C’est vraiment super« . Colère de l’intéressé qui menace de porter plainte pour diffamation. Deux affaires ont perturbé la vie du ministre. Une première femme a porté plainte contre lui pour viol qui aurait eu lieu en 2009. Elle a été classée sans suite. Par la suite, une autre femme a fait de même pour abus de faiblesse. Elle a eu des relations sexuelles avec l’ancien maire de Tourcoing qui lui promettait un logement et un travail. Médiapart avait révélé les échanges de textos peu reluisants.

Le collectif Ibiza, de manière ironique et détournée, aborde la question grave de l’impunité des élus même des ministres. Comme le dit une militante, comment une femme pourrait aller porter plainte pour violence auprès de la police alors que le chef de la police est embourbé dans de telles affaires?

Le collectif Ibiza déjà habitué à ce type de manifestations

Ce collectif n’en est pas à sa première prestation. Il s’est fait connaître notamment grâce à Nour Durand-Raucher, élu écologiste d’EELV qui est le sosie de Jean Michel Blanquer, ancien ministre de l’éducation nationale. Il avait mené une action sous les fenêtres du ministère en pleine crise sanitaire au cours de laquelle le vrai Jean Michel Blanquer était en vacances à Ibiza…et alors que les enseignants attendaient ses instructions sur le protocole sanitaire dans les écoles.

Le soir de la victoire d’Emmanuel Macron, le collectif avait organisé un happening (spectacle improvisé visant à intégrer un maximum de monde) des lobbys pour dénoncer les « Discours de soutien aux intérêts des puissants ».

Une façon peut être plus drôle mais qui fait passer les messages que beaucoup voudraient délivrer aux responsables politiques actuels.

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLes Dogues remportent leur plus large victoire à l’extérieur de leur histoire à Strasbourg
Article suivantScience Po Lille accueille ce soir SOS méditerranée, association immigrationniste

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici