Accueil Éphéméride Malgré les « affaires », Jacques Mellick reprend le beffroi de Béthune

Malgré les « affaires », Jacques Mellick reprend le beffroi de Béthune

45
0

Il est le populaire maire de Béthune. Tout s’effondre en 1996 lorsque Jacques Mellick, condamné pour faux témoignages dans l’affaire V.A.-O.M., est contraint d’abandonner tous ses mandats.
Parvenu à obtenir l’invalidation du maire sortant Bernard Seux, le natif de Fresnicourt-le-Dolmen provoque une nouvelle élection. Malgré les « casseroles », Jacques Mellick est réélu maire le 15 septembre 2002.

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentChampagne pour le Racing Club de Lens !
Article suivantFrédéric Taddeï sur thinkerview

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici