Accueil Sports Lens-Lorient (5-2) : Une soirée de rêve

Lens-Lorient (5-2) : Une soirée de rêve

86
0

Le public de Bollaert ne pouvait espérer mieux. Mercredi soir, le RCL s’est largement imposé face à Lorient puis a annoncé la prolongation de contrat de son capitaine Seko Fofana. Tous les espoirs sont permis pour cette saison.

Après un mois de compétition, les superlatifs commencent déjà à manquer pour décrire les performances des Sang et Or et plus globalement la santé du club.

Vainqueur de Rennes samedi dernier, également large vainqueur à Monaco une semaine plus tôt, le Racing recevait le FC Lorient mercredi et a à nouveau gagné avec la manière.

Si les Merlus lorientais ne jouissent pas de la même réputations que le Stade Rennais et l’AS Monaco, leur début de saison est meilleur que celui de ces deux grosses cylindrées et annonçait la couleur : ils ne fermeraient pas le jeu et poseraient des difficultés aux Artésiens.

C’est tout de même Lens qui ouvrait le score à la 24ème minute par le biais de Florian Sotoca, qui reprenait à bout portant un centre effectué côté droit par David Pereira Da Costa. Quelques minutes plus tôt, le jeune polonais Łukasz Poręba avait eu une opportunité similaire mais n’avait pu se mettre sur son bon pied pour conclure.

Coaching gagnant avec Wesley Saïd titulaire

Habituel remplaçant de luxe, Wesley Saïd était cette fois titulaire sur le front de l’attaque lensoise. Quatre minutes après l’ouverture du score de Sotoca, il proposait un festival technique hors du commun, un slalom dans la surface conclu par un but qui faisait exploser un stade Bollaert une fois encore à guichets fermés.

La 41ème minute de jeu allait toutefois mettre à mal cette superbe dynamique, Wesley Saïd se blessant seul au milieu du terrain et les Lorientais réduisant la marque suite à une magnifique talonnade de leur attaquant Terem Moffi.

Contre toute attente, Moffi allait même égaliser à 2 buts partout peu après le début de la seconde mi-temps suite à un corner.

Du grand spectacle !

Le public lensois était médusé mais allait vite être rassuré. A la 57ème minute, le milieu du Racing Samis Abdul Samed, arrivé cet été en provenance de Clermont pour remplacer Cheick Doucouré, parti à Crystal Palace en Premier League, marquait son 1er but sous ses nouvelles couleurs à la suite d’une action collective remarquable d’une vingtaine de passes. Sa frappe du pied gauche du point de penalty ne laissait aucune chance au gardien.

Chaque but marqué ce mercredi soir paraissait plus incroyable que le précédent et il en irait de même avec la seconde réalisation personnelle de Florian Sotoca à la 77ème minute. Trouvé par Machado après un centre puissant de ce dernier, il reprenait la balle d’une « aile de pigeon » qui lobait le gardien breton et permettait au RCL de reprendre deux buts d’avance.

Le 5ème et dernier but de la soirée serait lui aussi assez extraordinaire. Lancé seul en contre attaque dans la moitié de terrain Lorientaise, Loïs Openda – déjà buteur lors des deux rencontres précédentes – se déjouait de deux défenseurs et du gardien grâce à sa vitesse et sa technique. Un but digne d’un certain Mbappé et qui, s’il est suivi d’autres réalisations du genre, devrait lui permettre de faire très vite oublier Arnaud Kalimuendo.

Le coup de sifflet final sur le score de 5 buts à 2 ne marquait pas la fin des festivités lensoises. Les dirigeants lensois avaient prévu une mise en scène unique avec Seko Fofana pour annoncer la prolongation de contrat de ce dernier malgré les sollicitations de grands clubs, dont le Paris Saint-Germain. L’Ivoirien débarquait en effet sur la pelouse avec deux représentants de la direction pour signer son contrat « en direct ». Bollaert, une fois de plus, pouvait s’époumoner en cette belle soirée et saluer un joueur bel et bien « fier d’être lensois » !

Après cinq journées, Lens est deuxième du classement de Ligue 1, à égalité de points avec le leader parisien. Rendez-vous dimanche après-midi à Reims pour la sixième journée !

Luc Legru

Crédit photo: capture twitter

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentAlain Bocquet, le premier homme à marcher sur la planète Marx
Article suivantI-Média n°408 – Algérie : Macron fait le paillasson

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici