Accueil Société Le syndicat CGT du SDIS 59 alerte sur les sous effectifs de...

Le syndicat CGT du SDIS 59 alerte sur les sous effectifs de pompiers

206
0

Le syndicat CGT du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) du Nord indiquait vendredi dernier sur ses réseaux sociaux une problématique qui fait froid dans le dos: les sous effectifs de pompiers par ville.

Des chiffres alarmants et qui confirment la bêtise de l’Etat Français de ne pas réintégrer les pompiers non vaccinés.

Jusqu’à 40% d’absents dans certaines villes

Voici le récapitulatif établi par la CGT

De manière disséminée, des pompiers manquent à l’appel. En moyenne, ce sont près de 30% d’entre eux qui en sont pas présents à la poste de travail.

La France dans l’obligation de faire appel à de main d’oeuvre étrangère et de mettre de côté ses pompiers volontaires non vaccinés

C’est la révélation que des membres responsables de la profession des soldats du feu ont été dans l’obligation de faire. Pour lutter contre les incendies qui ont sévi dans différentes régions françaises, des pompiers venant d’autres pays européens ont été appelés en renfort. Y compris de pays n’ayant pas imposé la vaccination.

Or l’autre révélation faite en début de mois d’août était que la France « se passait » de 5 000 pompiers volontaires, soit ceux qui ne s’étaient pas soumis à la vaccination obligatoire. Une information qui n’avait pas manqué de faire réagir Pierre Gentillet, intervenant régulier sur Cnews et avocat parisien.

Une situation ubuesque qui montre la détermination des pouvoirs publics français de maintenir leurs positions incohérentes quitte à mettre la vie des Français en danger.

Crédit photo : wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentBéthune, des membres du Front de Libération des Nains de Jardin interpellés
Article suivantIl y a 47 ans se déroulaient les événements d’Aleria (Corse)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici