Accueil Environnement Eolien en mer EN Bretagne: hypocrisie ou incompétence des maires concernés?

Eolien en mer EN Bretagne: hypocrisie ou incompétence des maires concernés?

647
0

C’est la question que l’on peut se poser en lisant un extrait du bulletin municipal du Croisic, commune de bretonne située en région « Pays De Loire ».

Mais pas que. Récemment, plusieurs édiles ont été consultés suite au montage des 27 premières éoliennes en mer sur les 80 attendues en fin d’année. D’ores et déjà, une partie d’entre elle pose question ou provoque déjà la colère d’élus et d’habitants. En effet le média actu.fr a passé en revue le retour de plusieurs municipalités vis à vis du chantier démarré et désormais visible de tous. Certains maires comme ceux de la Baule ou de Guérande acceptent les conséquences au nom des retombées énergétiques pour le département. Ce site éolien fournira à terme 20% de l’électricité nécessaire à toute la Loire Atlantique.

Une fois les éoliennes arrivées, les réactions négatives se font enfin entendre du côté des élus

D’autres en revanche sont consternés. A l’instar de la mairesse du Croisic, même son de cloche du côté du maire de Saint Nazaire  » On n’imaginait pas que les éoliennes se verraient autant, même si la météo est exceptionnelle, il faudra voir cela l’hiver. ». Jean-Claude Pelleteur, maire de Pornichet a déclaré « À l’époque, on m’a toujours dit qu’elles seraient de la taille d’une allumette ». La mairesse de Batz Sur Mer va plus loin  » Il y a un sujet qui me met en colère, celui du parc éolien « . Les éoliennes qui ne devaient être à peine perceptibles sont aujourd’hui  trop visibles de la côte […] En tant que citoyens batziens, nous sommes tristes de voir la ligne d’horizon dénaturée sur l’ensemble de notre littoral ».

Mais elle a aussi le problème de la compensation financière attendue par l’Etat. Aucune commune ne sait quelle sera son montant qui est basé sur le nombre d’habitants habitant à l’année les lieux. Même son de cloche pour le maire du Pouliguen « Pour beaucoup de nos habitants et gens de passage, c’est une vue qui a surpris. Surtout ceux qui ont assisté aux réunions de concertation qui laissaient penser que l’impact serait plus léger « .

Des opposants inaudibles pour les élus

Et pourtant, les opposants à ce projet se sont battus pendant une dizaine d’années dénonçant les conséquences dramatiques de ces éoliennes en pleine mer. Rappelons que la technique retenue n’est pas celle de l’éolien flottant. Mais même les photomontages élaborés avec la première pose n’avait pas éveillé les élus concernés. Il est maintenant trop tard. A noter que le compte twitter faisant la promotion de ce site éolien ne compte pas de photo des éoliennes prises de la côte.

Le site industriel éolien en mer est prévu pour la fin de l’année avec un site situé à seulement 12 kilomètres de la côte. L’horizon sera grisé sur plusieurs communes de la côte: particulièrement Le Croisic, le Pouliguen et Batz Sur Mer.

Hypocrisie, mensonge, ou réelle incompétence et bêtise, la question se pose. Dans tous les cas, cela pose le problème de la légitimité de dirigeants politiques.

Même scénario possible pour le site de Dunkerque

Est ce que cette situation pourrait se dérouler de la même manière dans le Dunkerquois? Pourrait on imaginer Patrice Vergriete venir se plaindre de la distance trop proche de la digue? Ou des remarques quant à leur hauteur surdimensionnée?

2026 est une date charnière dans la vie future d’une commune: les élections municipales. Pourrait on assister à un retournement de veste des édiles de la communauté urbaine de Dunkerque ? Eux qui ont tous adoubé son président, toujours Patrice Vergriete, dans la démarche de ce projet?

Car eux y voient peut être un intérêt à ce jour mais pas les habitants directement concernés. Un sondage émis par le journal Le Point confirme l’opposition populaire des éoliennes. Les Français, même indemnisés, ne veulent pas de cette source d’énergie.

En 2020, année d’élections municipales vécues dans le contexte du covid, reflétait elle la réalité de l’opinion des habitants du Dunkerquois qui ont réélu Patrice Vergriete dès le 1er tour? Résultat dans quelques années…sera t’il trop tard?

Crédit photo : DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentLa fondation EDF HDF investit dans l’éducation aux médias en subventionnant le labo 148 de Roubaix
Article suivantLe Nord et le Pas De Calais particulièrement visés par des contrôles anti rodéos urbains

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici