Accueil Politique L’ex députée Anne Laure Cattelot recasée dans un cabinet de lobbying

L’ex députée Anne Laure Cattelot recasée dans un cabinet de lobbying

927
0

C’est une habitude dont on entend parler une fois des élections passées. Certains « recasages » ont fait grand bruit dans la presse. Emmanuelle Wargon placée à la tête de la Commission de régulation de l’énergie contre l’avis du Parlementaires. Agnès Buzin, malgré des résultats en demie teinte retrouvée à la Cour des Comptes en tant que conseillère maître malgré une mise en examen en cours.

Plus près de nous, Anne Laure Cattelot, ex députée de la 12eme circonscription, perdante en juin dernier face à Mickael Taverne du RN, s’est trouvé un nouvel avenir. Selon information du très sérieux site d’informations La Lettre A, traitant des réseaux d’influence, elle est devenue numéro 2 d’un cabinet de lobbying Rivington.

Rivington ou le lobbying qui fait polémique

Rivington est un cabinet qui travaille en collaboration étroite avec des décideurs politiques. Il fournirait des propositions aux députés voire même des amendements clé en main. Tout est près d’avance, le député n’a qu’à le déposer à l’assemblée nationale et le tour est joué. Tant pis, si l’enjeu de la proposition n’est pas comprise dans sa globalité. Car Rivington travaille pour des grandes entreprises. Ont été ou sont clients Danone, BASF, Sanofi, Philip Mooris. Le cabinet avait « milité » contre le paquet de cigarettes avec messages d’avertissement pour conserver le paquet neutre.

Ce cabinet s’est fait connaître, à ses débuts en 2011 pour être dans la sphère des proches de Dominique Strauss Kahn. Recrutant principalement dans les milieux de gauche, ses responsables organisent plusieurs conférences de travail afin d’y faire rencontrer entreprises et députés. L’association de lutte contre la corruption et les conflits d’intérêt Anticor estime les frais externes du cabinet comme trop élevés compte tenu de son activité. Anticor soupçonne des cadeaux faits directement aux parlementaires en échange d’acceptation de défendre certaines propositions.

Une ex députée déjà présente dans les réseaux d’influence

Elue à moins de 30 ans députée sous les couleurs de la République en Marche en juin 2017, Anne Laure Cattelot compte déjà des soutiens politiques de taille. Ex collaboratrice de Damien Castelain à la Métropole européenne de Lille en 2015, elle est directement soutenu par Gérald Darmanin pendant la campagne de 2017. En 2018, elle devient membre de la Young Leaders de la France China Fundation. Cette fondation a pour but de créer des liens entre des personnalités d’influence chinoises et françaises. On y retrouve Agnès Pannier Runacher, Laurent Fabius, Edouard Philippe mais aussi des acteurs, artistes, entrepreneurs. Anne Laure Cattelot apparaît comme une des rares députés inconnues à intégrer ce cercle fermé.

Sa famille est elle aussi connue dans l’industrie du bois. L’entreprise familiale est désormais aux mains de sa soeur. L’ex députée a d’ailleurs été sollicitée pour plusieurs rapports sur l’industrie et la filière bois. Rivington se servira t’il de ses connaissances et de son réseau familial pour viser de nouveaux clients?

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentDécouvrir le centre d’Azincourt autrement les 2 prochains week-ends
Article suivantLes sleeping giants veulent faire leur loi sur internet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici