Accueil Vie des médias Les sleeping giants veulent faire leur loi sur internet

Les sleeping giants veulent faire leur loi sur internet

955
0

Ce sont les bien pensants du net. Il y en a déjà beaucoup mais la force de frappe des sleeping giants peut être redoutable. Alors que facebook ou tweeter coupent les comptes des dissidents, les sleeping giants jouent le rôle de délateurs. Ces militants ont débuté leurs actions en 2016 après l’élection de Donald Trump.

Sous prétexte de lutter contre les médias alternatifs et selon ce collectif d’extrême droite, ils interpellent publiquement sur les réseaux sociaux les annonceurs dont les publicités apparaissent dans des médias considérés comme d’extrême droite ou dans des émissions relayant des discours jugés racistes ou sexistes. Par une censure idéologique, ils appellent à couper les vivres de l’information qui ne correspond pas à leur idéologie.

En France, nos collègues de Breizh Info ou de TV Libertés sont fréquemment cités.

D’autres médias sont également dénoncés: Valeurs actuelles, C news et hier même le Figaro a eu le droit à leur publicité. Le journal a même été accusé d’avoir produit une vidéo révisionniste.

Claude Chollet a évoqué ces pratiques dans une vidéo de l’observatoire du journalisme dont il est président.

Il donne des clés pour lutter contre ces pratiques.

Gendarmes du net pratiquant la délation et mettant la pression sur les grandes marques pour retirer leurs publicités, leur méthode interroge sur la manière.

Pour contrer ce système, regardez et soutenez les médias alternatifs.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentL’ex députée Anne Laure Cattelot recasée dans un cabinet de lobbying
Article suivantLe rempart Lafont met le Losc en échec

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici