Accueil Économie Nette augmentation du prix des terres dans le Nord en 2021

Nette augmentation du prix des terres dans le Nord en 2021

261
0

Le magasine Terre-net vient de publier son baromètre des prix des terres pour l’année 2021. L’augmentation est très nette dans le Nord, moins sensible dans le Pas De Calais. Les chiffres nous renseignent sur 2 types de données quant au prix moyen des terres et près:

  • libres non bâtis
  • loués non bâtis

Baisse en France, augmentation majeure dans le Nord

Le département du Nord connaît une augmentation des prix des terres et près qui dépasse largement les tendances au national:

  • libres non bâtis: 14 170 €/ha, soit +7% par rapport à 2020
  • loués non bâtis: 6 460 €/ha, soit +6% par rapport à 2020

C’est un record dans l’évolution du marché de l’espace rural sur les six dernières années avec plus de 5 000 ventes pour plus de 6 000 ha. C’est la hausse la plus importante au sein des « Hauts de France ». Les ventes inférieures à 1 hectare représentent la moitié des transactions pour 10% en surface. Les achats par les agriculteurs fermiers en place représentent 60% du marché agricole et 75% des terres louées. Au sein du marché des terres et prés libres, on constate des variations très différentes allant de -15% dans le Cambrésis à +25% dans la région de Lille ou dans le Pévèle.

Concernant le Pas-De-Calais, les chiffres connaissent une tendance à la hausse mais dans cette proportion.

  • libres non bâtis: 12 450 €/ha, stable par rapport à 2020
  • loués non bâtis: 6 380 €/ha, soit +1% par rapport à 2020

Le marché de l’espace rural reprend sa croissance sur les bases de la période précédant le confinement, ce dernier n’apparaissant plus que comme une parenthèse. Cette croissance est essentiellement portée par le marché non agricole. La moitié des transactions concerne une surface inférieure à 1 ha. Les achats par les locataires en place retrouvent leur volume d’avant confinement (76% des terres louées). Les achats par les agriculteurs non fermiers en place et les non-agriculteurs sont en repli par rapport à 2020. Le prix moyen des terres louées n’est en progression que de 1% et passe sous la moyenne des terres louées du département du Nord pour la première fois depuis 10 ans. Le prix des terres libres est inchangé depuis 2020 mais avec un fort contraste entre les plaines de l’Artois (+5%) et les secteurs de polyculture-élevage du Pays de Montreuil et des Bas-Champs Picards (-14%). Les ventes de pâtures dans des secteurs où l’élevage connaît des difficultés peut provoquer l’effet inverse à celui créé il y a quelques années par le Canal Seine Nord.

Augmentation généralisée pour les maisons de campagne

Le Nord et le Pas-De-Calais connaissent une augmentation presque similaire concernant les maisons de campagne par rapport à 2020. Une maison à la campagne est un bien bâti à usage de résidence (principale ou secondaire) vendu avec un terrain agricole ou naturel de moins de 5 ha, libre de bail, acquis par des non-agriculteurs.

  • +5,7% dans le Pas De Calais pour un prix moyen de 186 000 euros
  • +6,8% dans le Nord pour un prix moyen de 219 000 euros.

La tendance nationale est portée à plus de 21%. Pas étonnant compte tenu du nombre de français qui ont souhaité acquérir un bien avec un grand terrain suite à la crise sanitaire.

Ce phénomène a des conséquences notoires dans le marché immobilier. Les prix augmentent considérablement empêchant, dans certaines zones particulièrement celles du littoral, ses habitants de se loger. Ce phénomène a été dénoncé par une action terrain par le mouvement basque EH Bai.

Crédit photo: pxhere

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentUFC que choisir vous permet de découvrir les enseignes de circuits courts à côté de chez vous
Article suivantLe cinéaste Alfred Machin de retour d’Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici