Accueil Politique Christian Poiret remercie indirectement le RN et la NUPES pour la revalorisation...

Christian Poiret remercie indirectement le RN et la NUPES pour la revalorisation du RSA compensé aux départements

186
0

Le revenu de solidarité active est l’épine dans le pied du budget du département du Nord. Depuis 2004 et les lois Raffarin de décentralisation, les départements assument à la place de l’État le financement des trois principales allocations de solidarité : l’allocation pour demandeurs d’asile (ADA), la prestation de compensation du handicap (PCH) et le revenu de solidarité active (RSA). Ce transfert a mis certaines collectivités départementales dans des situations impossibles comme la Seine Saint Denis, en tête mais aussi le Nord.

Lors du mandat précédent, Jean René Lecerf, ancien président du conseil départemental, a eu pour ambition de remettre les bénéficiaires de cette prestation au travail. Seule solution pour une gestion équilibrée du budget, faire baisser le nombre de bénéficiaires du RSA. Allant jusqu’à vouloir sanctionner les récalcitrants au travail, la démarche n’avait pas eu beaucoup de retombées positives.

Depuis, les chiffres sont plus encourageants. Grâce à un plan d’action mené par Christian Poiret, désormais président du conseil départemental, le nombre de bénéficiaires n’a jamais été aussi bas et est même en dessous des 1000 000 depuis 2021.

Christian Poiret monte au créneau en interpellant Elisabeth Borne

Mais lorsque l’idée du gouvernement de revaloriser le montant du RSA se fait entendre, Christian Poiret réagit rapidement. Il a anticipé les conséquences budgétaires pour le département d’une augmentation de l’allocation de 4%. Les chiffres sont inquiétants.

Additionnée à l’augmentation adoptée par décret du 1er avril 2022, cette revalorisation reviendrait à 35 millions d’euros supplémentaires pour la collectivité. Il se tourne vers la première ministre pour l’alerter sur cette situation et demander l’adoption des 3 amendements identiques demandant la compensation au département de cette revalorisation. Ces amendements étaient alors déposés dans le cadre de la commission des finances et ne pouvaient pas trouver application sans vote devant l’assemblée toute entière.

Christian Poiret satisfait et discret sur ses remerciements envers les groupes de l’opposition

Ce que n’indique pas le président du département du Nord est l’origine de ces amendements identiques. Le rassemblement national, par l’intermédiaire de Jean Philippe Tanguy, député de la Somme mais aussi le groupe LIOT (liberté, indépendance, Outre Mer et territoires) par la voix de son président de groupe ont déposé le même amendement. Sans compter la même proposition émise par la commission des finances tenue par Eric Coquerel du groupe la France Insoumise. 3 amendements identiques qui ont forcément trouvé un écho favorable compte tenu de la majorité relative de Renaissance, le groupe de la majorité présidentielle.

Oubliés les groupes qui ont permis de répondre à sa grande préoccupation. Pas de mention du RN, LFI ou du groupe LIOT dans les remerciements. Et pourtant, le principe « c’est celui qui décide, qui paie », sera permis grâce à eux.

Soutien d’Emmanuel Macron lors de la présidentielle

Comme beaucoup d’élus de la région, entre les 2 tours de la présidentielle, Christian Poiret avait pris position. Comme d’autres élus de droite, il s’exprimait clairement en faveur d’Emmanuel Macron. Pour lui, le RN, c’est l’extrême droite et l’extrême droite n’est pas démocratique. « L’extrême droite c’est le rejet de l’autre, ce n’est pas la France ! Avec force et détermination, j’appelle à rester unis et à voter Emmanuel Macron qui est le garant de notre République ! »

Peut être se rappellera t’il de ceux qui auront répondu à sa demande et aider à la gestion financière du département?

crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentDoc du dimanche: retour sur l’aventure de fabrication des masques chez Résilience à Roubaix
Article suivantEt si vous vous initiez au tir à l’arc vertical?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici