Accueil Culture Où bien manger pour moins de 50 euros cet été?

Où bien manger pour moins de 50 euros cet été?

155
0

Pour la 3eme fois consécutive, le journal Les Echos publie le guide des meilleures tables de l’été à prix accessibles. Pour cela, le site « la liste » a apporté son expertise. La liste est un site internet qui répertorie les articles de presse, les guides donnant leur sur les restaurants. Le site se base sur plus de 970 guides dans 200 pays au monde.

Vous pouvez y trouver le classement 2022 du monde entier. Aucun établissement de la région n’y figure. Les restaurants français sont majoritairement situés à Paris, dans les stations de ski ou le sud de la France.

Mais une liste des bons restos y figure et donne de bonnes idées pour agrémenter un week end ou tout moment permettant de s’arrêter déjeuner. Attention, cette liste est un coup de coeur de la rédaction des Echos qui s’est basée sur l’expertise des professionnels de La Liste.

Florent  Ladeyn favori

ll arrive souvent en tête des classements régionaux. Le flamand Florent Ladeyn figure en bonne place dans le top 5 avec 2 de ses établissements:

  • L’auberge du Vert Mont obtient le prix du terroir 2022. Ce gastro vous permet toujours d’accéder à un menu pour 50 euros. Produits locaux uniquement, cuisine maison exclusivement, originalité et bonne humeur sont de mise. Tout cela dans un cadre verdoyant et typiquement flamand à Boeschèpe.
  • L’anosteké bloemeke à Blaringhem est indiqué dans la liste mais malheureusement l’établissement est fermé. Il était issu d’une collaboration entre le chef et les dirigeants de la brasserie du même nom. Chacun ayant de futurs projets en cours, la collaboration s’est arrêtée…dommage.

Les établissements retenus dans le Nord

Outre les restaurants du chef Ladeyn, d’autres établissements sont retenus mais hors du top 5 uniquement composé par le Pas-De-Calais.

  • Rozo à Marcq en Baroeul
  • L’art de l’eau à Bray-Dunes
  • L’auberge à Caëstre
  • Le soubise à Coudekerque-Branche
  • Estaminet de la Maison Commune et Oude Wethuys à Hondeghem, un estaminet traditionnel et décontracté
  • La griotte à Lille, brasserie moderne
  • Le Bô Jardin, à Roubaix dans le parc Barbieux, établissement moderne
  • Le Saint Sylvestre à Saint-Sylvestre-Cappel, traditionnel
  • Le steger à Socx, cuisine traditionnelle
  • Auberge du Noordmeulen à Steenvoorde, superbe cadre pour un établissement cultivant la tradition flamande
  • Au coeur du monde à Terdeghem, cuisines flamande et française
  • La baratte à Tourcoing, cuisine traditionnelle
  • Le Balsamique Restaurant Benjamin Bajeux à Wambrechies, cuisine moderne

La côte d’Opale bien représentée

  • Le froggy’s est classé second. Alexandre Gauthier a réussi le pari de marcher dans les pas de son père et réussit la démarche dans chacun de ses établissements. Vous pouvez y trouver les os à moelle, le cochon de lait, le pain perdu. Un menu à 35 euros qui fera des heureux. Rendez vous à Montreuil Sur Mer
  • L’histoire ancienne à Calais vous permet de goûter une cuisine traditionnelle tournée vers la modernité. Pour 26 euros, vous profiterez de produits cuisinés de manière originale
  • L’auberge du Molinel à Saint Josse fait le tour du terroir français. Pour 45 euros, vous y trouverez asperges des Landes, foie gras de canard, chutney, salade de homard du Moulinel, rognon de veau à la graine de moutarde, gratin de macaronis, coeur de ris de veau français poêlé, grenailles au beurre, jardinière de légumes, suprêmes de pigeon poêlés, ailes et cuisses confites et lentilles vertes du Puy, parmentier de queue de boeuf, haricots tarbais tomatés. Et comme dessert, un Paris-Brest ou un soufflé au Grand-Marnier
  • L’îlot vert à Boulogne-Sur-Mer pour une cuisine moderne et décontractée
  • Au côte d’argent à Calais pour une cuisine de fruits de mer et végétarienne
  • Aux amis de Stef à Echinghen, cadre décontracté et traditionnel
  • Aux pêcheurs d’Etaples, vue mer et crustacés, un classique
  • L’auberge du vieux logis à La Madelaine-sous-Montreuil pour une cuisine traditionnelle
  • Côté Sud au Touquet pour une cuisine plutôt orientée à l’international
  • La ferme du vert à Wierre-Effroy, cuisine moderne et internationale

C’est un classement qui connaît ses limites. On y retrouve quasiment que des établissement du bord de mer et de la métropole lilloise. D’autres noms auraient largement pu y figurer.

De notre côté, nous vous parlerons bientôt d’un restaurant qui vaut la peine d’être visité: au soldat laboureur à Eps dans le Pas-De-Calais.

Crédit photo: DR

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentL’heure flamande sur radio plus revient sur le manque d’eau en Flandre
Article suivantI média n°405 – entretien avec Claude Chollet directeur de l’OJIM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici