Accueil Politique Charlotte Parmentier-Lecocq, députée du Nord et rapporteure de la loi sur le...

Charlotte Parmentier-Lecocq, députée du Nord et rapporteure de la loi sur le pouvoir d’achat

235
0

Le contexte économique et social actuel fait du projet de loi portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat le texte phare attendu. Cet après midi, à 16h00, les députés débutent l’examen en séance publique de ce texte. Le projet de loi a été examiné en commission du 11 au 13 juillet.

Il contient 4 objectifs principaux:

  • mise en place de mesures visant à « protéger le niveau de vie des Français ». Elle concerne les salariés et vise notamment la création de 2 primes de partage de la valeur;
  • dispositions relatives à la « protection du consommateur » Cela vise notamment la suppression des frais de résiliation anticipée d’un contrat d’abonnement téléphonique ou internet effectif sur plus de 12 mois. On y trouve aussi un article sur les sanctions infligées aux banques qui ne rembourseraient pas les consommateurs victimes de fraude immédiatement (et, en tout état de cause, au plus tard à la fin du premier jour ouvrable suivant);
  • renforcer la souveraineté énergétique » de la France. Les 10 mesures proposées sont sans doute les plus attendues. Entre le pétrole dont le coût n’a pas baissé et les approvisionnements de gaz russe qui ont été coupés, l’hiver prochain risque d’être compliqué. Sera évoqué le projet de terminal méthanier flottant au large du Havre. Seront discutées des mesures pour sécuriser l’approvisionnement en énergie ou encore des aménagements au dispositif de l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique;
  • application de dispositions relatives au transport routier de marchandises.

Charlotte Parmentier-Lecocq, un profil adapté à la question du pouvoir d’achat?

Le projet de loi n’est pas exclusivement destiné aux personnes les plus en difficulté mais pourtant c’est bien l’objectif attendu. Les classes moyennes salariées ont de plus en plus de soucis pour se chauffer, et s’alimenter correctement. On ne parle même pas de s’offrir des vacances qui deviennent peau de chagrin. Embrassant d’autres finalités, notamment dans le monde du travail, les français vont en attendre rapidement les effets.

La députée du Nord, Charlotte Parmentier-Lecocq est élue de la 6eme circonscription du département depuis 2017. Elle est parvenue à sauver son siège lors des dernières élections législatives. Comme nous l’avions évoqué dans son bilan de mandat, elle a surtout été sensible entre 2017 et 2021 aux questions de santé. Loin des préoccupations sociales. De plus, son profil et son expérience professionnelle ne sont pas forcément un bon signal envoyé par le gouvernement. Issue d’une famille travaillant comme professions libérales, elle a baigné dans un milieu protégé. Elle indique en mai 2018  que son « père était commerçant dans le vin, [son] grand-père avocat, [ses] oncles et tantes pour la plupart chefs d’entreprises ».

Elle a personnellement créé un cabinet conseil pour les TPE-PME en ressources humaines. S’est investie dans l’économie sociale et solidaire qui est traitée dans la commission des affaires sociales dont elle fait partie. Ce type d’économie n’est pas au service de la classe moyenne ou ouvrière mais destinée majoritairement aux publics des banlieues et aux personnes immigrées.

Elle représente comme ses collègues le groupe de la majorité présidentielle, Renaissance, qui ne compte aucun ouvrier dans ses rangs. Un autre signal défavorable de nos dirigeants politiques actuels en cette période de crise sociale conséquente.

Crédit photo: wikipédia

Le miroir du Nord, 2022. Dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Article précédentTour de France, la région grande gagnante des passages depuis 1903
Article suivantFromelles commémore sa bataille

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici